Parlons un peu de notre santé, d’autant que le sujet s’impose avec l’hiver et le confinement, sachant que le manque d’exposition au soleil a tendance à faire chuter le taux de vitamine D dans l’organisme. En général, on croit que si nous avons passé un été au soleil, notre corps parvient à stocker assez de Vit D pour tenir tout hiver.

On sait que la vitamine D est créée lorsque les UVB pénètrent la peau et entrent en contact avec l’un des dérivés du cholestérol présent dans le corps. Elle est ensuite métabolisée par le foie. Notre corps est conçu pour « stocker » cette vitamine dès lors que nous atteignons les niveaux optimaux pour notre système sanguin. C’est pourquoi cette vitamine se retrouve également dans le foie de divers animaux et poissons. En théorie, si nous avons passé l’été au soleil, nous devrions survivre jusqu’au printemps suivant sans carence.

Cela semble simple, mais malheureusement les statistiques récentes montrent que 77% de la population du monde occidental est en carence en vitamine D ! Et 6 Français sur 10 présentent des apports insuffisants.

Voici la liste des 7 facteurs de risque les plus importants pouvant causer une carence en vitamine D :

  • Avoir la peau foncée.
  • Être âgé.
  • Être en surpoids ou obèse.
  • Avoir un régime alimentaire pauvre en poisson.
  • Toujours utiliser de la crème solaire en sortant à l’extérieur (!)
  • Rester trop de temps à l’intérieur (!)

La modernité et les changements climatiques ont imposé des bouleversements pour lesquels le corps ne s’est pas adapté. On n’imagine plus passer l’été sans mettre de protection solaire. De plus, même en été, on passe beaucoup trop de temps enfermés – comparé à nos ancêtres. Notre organisme était conçu pour une autre façon de vivre, ce qui fait que beaucoup de ses fonctions de base sont perturbées. C’est surtout le cas avec la création de la vitamine D.

La vitamine D gère 10 % de notre corps

Des recherches récentes sur le projet de décryptage du génome humain ont montré que la vitamine D est l’une des vitamines les plus importantes de notre corps. Elle régule le fonctionnement de 2 700 gènes. Depuis que ce projet a permis de découvrir 30 000 gènes responsables du fonctionnement de notre corps, cela signifie que la vitamine D est responsable d’environ 10 % d’entre eux. Les gènes affectés par la vitamine D sont impliqués dans pratiquement toutes les maladies majeures chez l’homme – du niveau cellulaire au système nerveux, cancers compris.

La supplémentation en vit D stimule et renforce notre système immunitaire. Grâce aux taux élevées de cette vitamine (et une supplémentation pouvant aller jusqu’à 2000 IU par jour en hiver) notre corps est capable de mieux se protéger de divers virus loin d’être rares en hiver. D’où les études qui se multiplient mentionnant que la supplémentation en vit D peut aider à mieux gérer l’infection au Covid-19.

Déficit en vit D diminue le confort de vie

J’ai eu une expérience très personnelle avec le déficit en Vit D et je peux vous dire que ce n’est pas une chose très sympa à vivre. Son niveau a tellement diminué dans mon corps que cette carence a causé beaucoup de soucis de santé : problèmes de thyroïde, état dépressif et manque d’énergie. Il y a également une forte probabilité que cela ait pu être une des causes de ma maladie auto-immune. Cela s’est produit après avoir suivi les conseils de mon dermatologue m’ayant avisé de toujours mettre une crème « block-total » quand je quittais la maison. De toute façon, même sans ses conseils c’est ce que je faisais, car je ne bronze jamais – j’attrape seulement des coups de soleil. À l’époque, les médecins étaient encore divisés sur la question. À savoir, si nous pouvions toujours créer de la vitamine D en utilisant des crèmes avec des filtres UVA et UVB. Désormais, toutes les sources sont d’accord pour dire que ce n’est pas possible. Si on ajoute à cela mon régime végétalien et le manque de supplémentation en vit D, vous pouvez imaginer la chute catastrophique du taux de cette vitamine dans mon organisme.

Voici quelques signes qui peuvent nous alarmer quant à un éventuel déficit en vitamine D :

1. Vous attrapez souvent des infections (surtout respiratoires)

Un des rôles les plus importants de la vitamine D est de garder notre système immunitaire fort, afin que l’on soit en mesure de lutter contre les virus et les bactéries facteurs de maladies. Plusieurs grandes études observationnelles ont montré un lien entre la déficience en vitamine D et les infections des voies respiratoires comme le rhume, la bronchite et la pneumonie. Un certain nombre d’études ont révélé que la prise de suppléments de vitamine D peut réduire ce type d’infections – et le COVID-19 en fait partie.

2. Vous êtes fatigués et vous constatez un manque d’énergie

Se sentir fatigué peut avoir de nombreuses causes et une carence en vitamine D peut en être une. Malheureusement, elle est souvent négligée. Des études de cas ont montré que des niveaux sanguins très bas en vitamine D peuvent causer de la fatigue. Cependant, même des niveaux sanguins qui ne sont pas extrêmement bas peuvent avoir un impact négatif sur vos niveaux d’énergie.

3. Vous avez souvent des douleurs musculaires et osseuses

La vitamine D aide à maintenir la santé des os. Elle améliore l’absorption du calcium par notre corps. Les douleurs osseuses et lombaires peuvent être des signes d’un taux insuffisant de vitamine D dans le sang. Des études d’observation approfondies ont montré une relation entre la déficience en vitamine D et la lombalgie chronique. Dans une étude contrôlée, les personnes ayant une carence en vitamine D étaient quasi deux fois plus susceptibles d’éprouver des douleurs osseuses dans les jambes, les côtes ou les articulations, que celles ayant un taux sanguin normal.

4. Vous vous sentez déprimées et « pas dans votre assiette »

L’humeur dépressive peut aussi être un signe de carence en vitamine D. Dans des études synthétiques, des chercheurs ont établi un lien entre la carence en vitamine D et la dépression, en particulier chez les adultes plus âgés. Certaines études contrôlées ont montré que le fait de donner de la vitamine D aux personnes déficientes aide à lutter contre la dépression, y compris la dépression saisonnière qui survient pendant les mois les plus froids et les moins ensoleillés.

5. Vos petits « bobos » ne guérissent pas rapidement

La guérison lente des blessures après une chirurgie ou une coupure peut être signe d’un taux de vitamine D trop faible. Les résultats d’une étude en éprouvette suggèrent que la vit D augmente la production de composés cruciaux pour former une nouvelle peau dans le cadre du processus de guérison. Une étude sur les chirurgiens dentaires a révélé que certains aspects de la guérison étaient compromis par une carence en vitamine D. Il a également été suggéré que le rôle de la vitamine D dans le contrôle de l’inflammation et la lutte contre l’infection était important pour une bonne guérison.

6. Vous avez l’impression de perdre plus de cheveux que d’habitude

La perte de cheveux est souvent attribuée au stress, qui est certainement une cause commune. Cependant, lorsque la perte de cheveux est importante, elle peut être le résultat d’une maladie ou d’une carence en nutriments. La perte de cheveux chez les femmes a été liée à de faibles niveaux de vitamine D. D’ailleurs, l’alopécie est une maladie auto-immune caractérisée par une chute sévère des cheveux. De faibles niveaux de vitamine D sont liés à la région de l’alopécie et peuvent être un facteur de risque de développer une maladie.

Où trouver de la vitamine D ?

Il est très difficile de constater une carence en vit D. Si vous avez l’un de ces symptômes, demandez simplement à votre médecin de vous prescrire l’analyse des niveaux de cette vitamine – ce qui n’est pas fait dans les bilans sanguins standard.

Même sans analyses de sang, le fait d’utiliser les crèmes solaires et de vivre enfermé nous expose à des chutes de vitamine D stockée pour l’hiver. En outre, nous ne devons pas oublier le rôle importante de la vitamine D pour stimuler notre système immunitaire. Aussi, on ne peut pas se permettre d’avoir des carences. Avec la saison de la grippe et la COVID-19, il est toujours bon de prendre des suppléments.

Vit D chez Nutri&Co – 17,90 Euros (traitement pour une famille de 4 pour 3 mois)

Personnellement j’utilise des suppléments de Nutri&Co. C’est une Start-up française qui se spécialise dans la supplémentation naturelle. J’ai découvert la marque en cherchant une vitamine D3 complémentaire végane, car souvent la vitamine D est produite à partir de laine de mouton, mais Nutri&Co utilisent de l’huile de colza et de lichen boréal. La vit D3 (cholécalciférol) est la vitamine D largement plus efficace que la forme D2 (ergocalciférol). Si elle est essentiellement présente dans le règne animal et souvent extraite de laine de mouton, le Lichen Boréal est une des rares exceptions à la règle et qui permet d’avoir une vitamine D 100% végétale. Ce que j’aime chez Nutri&Co, c’est le fait qu’ils proposent des produits dont nous avons vraiment besoin – je vous invite de jeter l’œil, on trouve chez eux du magnésium, des probiotiques, de la vit D… On l’ignore souvent, mais à cause de notre façon de vivre (pollution, manque de mouvements, manque d’exposition au soleil, café, alcool, cigarettes) notre régime alimentaire n’arrive plus à subvenir à nos besoins nutritionnels. Tous les produits Nutri&Co sont issus de la production BIO. Enfin, c’est une start-up locale – installée à Marseille. Ah, et une seule boite de vitamine D de chez eux suffira pour une famille de 4 personnes, et ce, pour tout l’hiver.

Je dois admettre que les résultats de la prise de vit D chez moi ont été spectaculaires. Un an après le début de la prise régulière de suppléments, ma thyroïde a redémarré, fonctionne à nouveau correctement et ma maladie auto-immune semble s’arrêter dans son évolution. Le plus confortable au quotidien reste que je n’attrape plus tous les virus qui trainent – parce que je peux vous dire qu’avant, s’il y avait un virus dans l’air, il était pour moi. Mais surtout, j’ai à nouveau l’énergie pour vivre et fonctionner comme avant.

Donc si vous vous sentez mal, certes, cela peut venir d’une légère déprime causée par le confinement, mais, d’après mon expérience, cela peut aussi venir de causes sous-jacentes. Ayant passé la moitié de ma vie au nord de l’Europe où le climat est rude, avec des hivers sans trop de soleil, j’avais déjà cette habitude de prendre de la vit D en période hivernale.

Bien sûr, on retrouve de la vit D dans les poissons (surtout le foie de morue), dans les jaunes d’œufs, et dans les abats (car chaque animal stocke la vit D dans le foie). Mais si vous voulez faire face à l’hiver, ne pas sombrer dans un état dépressif et stimuler votre système immunitaire, je vous suggère donc d’utiliser la supplémentation.

Print Friendly, PDF & Email