Santé

Salade de pâtes… sans gluten

salade pates sans gluten

salade pates sans gluten 12

Il y a 3 ans, quand j’ai commencé mon régime vegan, je suis tombé sur un grand nombre de blogs (en anglais) avec des recettes vegan et sans gluten (les deux à la fois). Je me disais : oh non, je ne vais jamais tomber dans une « bizarrerie » pareille, déjà être vegan est considéré comme tel, pourquoi donc compliquer les choses… Je ne voulais même pas entendre parler de ce régime extravagant « sans gluten », ma vie était suffisamment « compliquée » en tant que vegan (pas pour moi, pour les autres ;)).
Mais, ces derniers mois, comme vous le savez, je n’étais pas très bien… et bien sûr j’ai cherché sur Internet les raisons possibles de mon état (la fatigue, la dépression, le manque de forces et les problèmes de digestion). Je suis tombé sur une multitude d’articles concernant l’élimination du gluten de notre menu. Finalement, il s’est avéré que mes problèmes étaient liés au déficit en vitamine D (rien à voir avec le régime) mais, pour la première fois, je me suis plongée dans le sujet du régime sans gluten et ça a fortement réveillé ma curiosité.

Smoothies-xanthane: on gomme les excès

smoothie 1 pt

Bonne année mes chers Veglovers !!

Heureusement, on est en France et ça ne choque personne d’entendre des vœux de bonne année la deuxième semaine de janvier. Ceux qui me suivent sur Facebook savent déjà que mon absence de quelques jours était liée aux problèmes avec mon ordinateur… Il a fait une grève… Bon, il a été plus vicieux que ça, il m’a carrément mangé mon texte (qui était prêt à être publié….grrr). Mais je me suis dit  : résolution 2016 : ne pas se faire dévorer par le stress informatique.

(Essayer de) Vivre sans fromage

salade grecque vegan

On met le pied sur un terrain glissant… Ok, on peut remplacer le lait de vache par les laits végétaux, ce n’est pas si difficile. Mais ne pas manger de fromage ? Qu’est-ce qu’on va alors manger pour l’apéro, avec du vin ? Qu’est-ce qu’on va grignoter avant le dessert ? Et plus de pizza 4 fromages ? Plus de fondue ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à rappeler que je suis loin de juger les habitudes alimentaires de quiconque, je veux que vous vous sentiez bien dans mon petit monde, peu importe que vous soyez omnivores, végétariens ou végétaliens. Si vous lisez mes mots cela veut dire que vous êtes curieux des divers moyens d améliorer votre vie et ça me touche déjà. Je veux vous montrer que le véganisme n’est pas un « monstre vert », c’est la façon la plus facile de prendre soin de notre santé et surtout c’est un petit geste pour nous mais grand pour la planète et le bien être animal (et la lutte contre la famine, la déforestation, l’émission de gaz a effet de serre… une façon d’apporter sa pierre a l ‘édifice dans ce période de COP21).

feta végan

Les laits végétaux: de VRAIS amis pour la vie !

faitIMG_4621pt

Je suis végétalienne depuis bientôt 3 ans et je dois vous l’avouer, je n’ai pas fait tous mes devoirs. Je suis fière que tout ce que l’on mange (ou au moins 90%) soit fait « maison », mais il y a une chose que je n’ai encore pas essayé de faire moi-même… et pour laquelle je dépense une petite fortune : c’est le lait végétal. C’est si facile d’acheter une boîte de bon lait déjà prêt ( épeautre, noisettes, avoine ) que chaque jour je me dis : je le ferai demain.

Heureusement mon blog est de plus en plus interactif. J’ai eu une conversation très intéressante avec Camille qui m’a demandé si j’achetais mon lait ou si je le fabriquais. Elle  pointé du doigt le fait que que le prix du lait végétal peut être parfois totalement exagéré. Et c’est vrai que ce n’est pas donné, ça peut aller de 1,8 E jusqu’à 4,5… Et moi je fais disparaître en moyenne un litre de cette boisson par jour (entre les céréales, les smoothies et les cafés au lait)… Je me suis dit : allez, faisons comme Camille (qui m’a surpassée et a déjà fait son premier lait d’amande). J’ai jeté un œil sur les étiquettes de mes laits favoris (pour savoir s’il y avait un ingrédient « magique » à ajouter) et avec stupéfaction j’ai découvert qu’il avait de l’huile de tournesol dans mon lait (?!?) Hmmm, si quelqu’un m’avait dit : un peu d’huile avec tes céréales ? Une goutte d’huile dans ton café ? J’aurais répondu : mais t’es fou ???  Ça m’a motivée plus que tout : pas d’huile pour le petit déjeuner ! Dorénavant on manufacture le lait !

faitIMG_4544pt

100 ans de… plénitude

pizza à l'oignon

Vivre 100 ans . Une idée qui ne serait pas pour déplaire à la plupart d’entre nous, à condition de pouvoir rester en forme jusqu’à cet age plus que vénérable !

Je me prends parfois à rêver que mes conseils savamment distillés via mon modeste blog permettraient à mes proches de s’en approcher le plus possible. Et qu’ainsi je puisse profiter d’eux jusqu’à moi même n’être plus qu’une vieille peau fripée ! (eh oui ma nature inquiète me fait souvent me soucier de la santé de mes proches , encore plus que de la mienne d’ailleurs).

Mais une vie « saine » ne rime pas du tout avec « vie monastique », vous le savez déjà !

Aujourd’hui nous allons nous intéresser aux « super-centenaires » et au fait que ceux-ci ont bien souvent un certain nombre de particularités en commun, qui commencent à être étudiées de près.

pizza à l'oignon

Ces centenaires sont loin d’être tous des ascètes et encore moins des gens à l’existence terne. Vivre 100 ans en bonne santé ne signifie pas faire des sacrifices, mais tout simplement modifier un peu nos réflexes quotidiens : manger moins, marcher plus, pas de viande, plus de noix… Et on peut toujours boire du bon vin en bonne compagnie… (Le vin rouge est bénéfique pour la santé et la bonne compagnie encore plus !)

sushi veg

Des protéines? Aucun sushi…

veglamourAh, les protéines, le Saint Graal des végétaliens !– c’est du moins ce que croient les omnivores. Il y a une légende (urbaine) qui dit que si l’on ne mange pas d’ animaux (je vous taquine un peu, j’aurais dû dire « viande »), on va se retrouver carencés en acides aminés essentiels… Bon, avant d’aller plus loin, je pense que vous connaissez sûrement un ou deux végétaliens, ou du moins en avez-vous entendu parler, et ils sont bel et bien vivants ? Et non seulement ils sont vivants, mais en plus ils semblent plutôt en bonne forme, n’est-ce pas ? Je pourrais aussi vous parler d’un peuple entier qui vit dans le respect de toute forme de vie depuis le XV siècle : ce sont les Bishnoïs en Inde et ils sont loin d’être en voie de disparition même s’ils ne consomment aucun produit animal !

Je vous avoue que moi aussi j’avais du mal à passer le cap et devenir végétalienne. En fait j’avais très peur d’être obligée de manger des tonnes de légumineuses (lentilles, haricots, etc.) pour gérer mon apport quotidien en protéines et j’avais également peur pour ma ligne. C’est horrible à dire, mais pendant longtemps la seule image des végétaliens que j’avais, c’était celle de gens faibles, blafards et maladifs à cause de carences en proteines, entre autre… Et en me renseignant un peu plus au sujet des protéines ma surprise fut grande.

sushi vegEst-ce que vous saviez ( je ne le savais pas avant) que notre corps est capable d’assembler les acides aminés à partir des aliments pris lors des différents repas de la journée ? Donc, certes, la chair des animaux 😉 fournit des protéines toutes faites et faciles à assimiler, mais notre organisme est suffisamment intelligent pour recréer tous les acides aminés complexes à partir d’un puzzle qu’on lui donne. (Il suffit de manger un peu de graines de chia le matin, des brocolis à midi et puis un peu de riz le soir et voilà, le tour est joué : nous avons fait nos réserves quotidiennes). Les seules personnes qui doivent mélanger différents acides essentiels durant un seul et même repas sont les femmes enceintes et les enfants.

Le petit déjeuner : un bol de jouvence

graines petit-dej

Ah le petit déjeuner !  – manger, ou ne pas manger ? Je vous avoue que je suis une mauvaise élève et que je ne prends pas de petit-déjeuner. Pas parce que je n’aime pas, mais je ne suis pas une personne très matinale. Et même si je me réveille tôt pour travailler, malgré tous mes efforts (et de grandes quantités de café bues entre temps) jusqu’à midi je reste un zombie, rien ne fonctionne chez moi – ni le cerveau ni l’estomac. Et que faire alors si (comme moi) on adore les petits-déjeuners mais qu’on n’est pas fait pour ça ? Bah, on le mange à midi !

Et on ne va pas manger n’importe quoi. On va opter pour des graines, des céréales, des baies… Pourquoi c’est si important? Car c’est la source de tout ce qu’il y a de mieux pour notre corps : vitamines, antioxydants, oligoéléments, « détoxifiants » (tous les produits qui stimulent notre foie et nettoient nos « ordures » – sucres, graisses, cholestérol, etc.). Et surtout, surtout – c’est une bombe d’énergie, de bonne humeur, et de beauté dans un seul bol. Quelques jours « au grain » et vous allez être littéralement éblouissant(e)s. Et en plus les recherches prouvent que les personnes qui remplacent la viande par les graines rallongent leur espérance de vie de 20 % (et soulignons-le : une vie en bonne santé et en bonne forme)

Pour réussir des petits-déjeuners (ou des déjeuners) nutritifs, bénéfiques pour la santé, qui nous donnent la pêche et qui nous tiennent en forme (et qui nous rends belles/beaux ;))  il est nécessaire d’avoir TOUJOURS dans nos placards quelques ingrédients de base.

graines petit-déj

L’eau citronnée – santé, beauté et jeunesse dans un verre

l'eau citronné

Pourquoi boire de l’eau citronnée

Personnellement j’ai lu des dizaines d’articles écrits au sujet de l’eau citronnée. Bien sur, je savais que c’était bon pour la santé, mais, comme beaucoup de monde, je n’étais pas une fervente adepte de cette boisson pourtant géniale. Je n’en buvais pas car j’avais des frissons à l’idée de son goût amère. Et vous savez qu’est-ce qui m’a convaincue ? Mon âge… oui comme on dit, la sagesse vient avec l’âge. Non, ce n’était pas la sagesse, mais l’âge qui a commencé à être un peu trop visible à mon goût sur mon visage. Le matin, sans maquillage, et malgré la nuit de sommeil je voyais que ma peau n’était pas très en forme (euphémisme). Et je connais deux personnes avec une peau parfaite (mon chéri et ma mère) . Il y a une chose qui les lie : ils boivent énormément de ce breuvage. Ma mère a d’ailleurs toujours bu de l’eau citronnée, aussi loin que je me souvienne.

J’ai donc décidé de me réconcilier avec la diabolique boisson (son goût me donne toujours des frissons, mais que ne ferait-on pas pour être belle !). Chaque jour, âpres le réveil, je me dirige vers la cuisine et je bois un grand verre d’eau agrémentée de son citron pressé (en plus, de l’eau plutôt chaude, brrr). Pendant la journée je veille à boire aussi beaucoup d’eau (pas forcement citronnée). Les résultats ne se font pas faits attendre très longtemps. J’ai commencé à entendre que j’avais bonne mine. Et oui, je pouvais tranquillement passer mes journées sans maquillage (vous connaissez cette galère ? se maquiller même le dimanche, car votre visage est un peu… gris…)

l'eau citronné