Snacks

Soirée veggie burger

burger 22 petit

« Mince, je suis invité chez les vegans… Qu’est-ce qu’on va manger : de la mâche, de la roquette ou de la laitue ? Quelle salade se marie avec le champagne ? Allez, je vais cacher des chips dans mon sac à main… » Si vous êtes vegans et vous voulez inviter des amis pour le 31, il se peut que ce soient les pensées qui traversent leur esprit…

Pour les omnivores, imaginer un repas 100% végétal n’est pas une idée très sexy. En fait d’après mon expérience ils imaginent : salade, tomate et pâtes (de plus sans aucune sauce). Une soirée avec des vegans doit être une idée terrifiante pour eux. Moi j’ai trouvé une solution pour non seulement satisfaire mes amis mais carrément les pousser à s’inviter chez moi;) cette idée géniale ce sont des burgers. Parce que dites-moi, connaissez-vous quelqu’un qui n’aime pas les burgers ?

Noël en vert – E-book (gratuit)

logo noel 4C’est toujours comme ça dans la vie : on a l’impression d’avoir plein de temps, on est large… et d’un coup la dead-line s’approche. Je vous parle de Noël, chaque année, la même histoire se répète, à peine 1er décembre arrivé et d’un coup on est quelques jours avant Noël… Je m’étais promis de sortir un E-Book en Pdf (en téléchargement gratuit) avec des recettes de Noël… Et comme avec tous mes cadeaux j’étais prise par le temps… Donc j’ai travaillé comme une folle (bon, disons, comme un lutin du père Noël) pendant une semaine pour tout préparer, photographier, rédiger et mettre en page… pour vous faire plaisir:) Il reste une chose que je ne vais pas partager avec vous directement : manger tout ça:) Oh oui, en 3 jours vous aurez tout consommé… Bon, nous, la bûche nous attend encore au congel… car c’était déjà trop:) Je peux ainsi témoigner que vous n’allez pas mourir de faim:)

Je sais à quel point les premiers Noëls en tant que végétalienne peuvent être difficiles. On a l’impression que les plats « traditionnels » vont nous manquer, qu’on n’aura rien d’intéressant à se mettre sous la dent… Je me rappelle mon premier Noël sans produits laitiers (parce que sans viande je n’ai toujours connu que ça quasiment). Pour mes premières fêtes j’ai préparé des champignons en croûte avec une sauce aux morilles (celle recette que vous allez trouver dans l’e-book)… et, heureusement, j’en avais fait beaucoup, car d’un coup tout le monde préférait mon plat:) comme quoi ce n’est pas la « composition » du plat qui compte, maïs son goût:) donc gardez la tête haute:) Vous allez bluffer vos convives. Et je vous assure que non seulement les plats sont délicieux, mais aussi faciles à préparer:) et au cas ou vous fatigueriez dans la cuisine, n’oubliez pas qu’on cuisine avec de l’alcool:) C’est une raison de plus qui fait que j’adore réaliser des plats de fêtes… porto, whisky, vin blanc… On est heureux dans la cuisine;) C’est ce que je vous souhaite:) du bonheur:)

Joyeux Noël en vert:)

 

Et voilà mon E-book pour vous :

Noël en Vert [PDF avec photos « normales » – 1,9 Mo]

Noël en Vert [PDF avec photos « HD » – 36,9 Mo]

(Essayer de) Vivre sans fromage

salade grecque vegan

On met le pied sur un terrain glissant… Ok, on peut remplacer le lait de vache par les laits végétaux, ce n’est pas si difficile. Mais ne pas manger de fromage ? Qu’est-ce qu’on va alors manger pour l’apéro, avec du vin ? Qu’est-ce qu’on va grignoter avant le dessert ? Et plus de pizza 4 fromages ? Plus de fondue ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à rappeler que je suis loin de juger les habitudes alimentaires de quiconque, je veux que vous vous sentiez bien dans mon petit monde, peu importe que vous soyez omnivores, végétariens ou végétaliens. Si vous lisez mes mots cela veut dire que vous êtes curieux des divers moyens d améliorer votre vie et ça me touche déjà. Je veux vous montrer que le véganisme n’est pas un « monstre vert », c’est la façon la plus facile de prendre soin de notre santé et surtout c’est un petit geste pour nous mais grand pour la planète et le bien être animal (et la lutte contre la famine, la déforestation, l’émission de gaz a effet de serre… une façon d’apporter sa pierre a l ‘édifice dans ce période de COP21).

feta végan

Les pierogis – des raviolis version XXL

pierogi9

Régimes amincissants, régimes hyper-protéinés, régimes 1000 calories… des régimes en tous genres nous sont proposés de partout. Quand on entend le mot « régime » on a la chair de poule et on pense immanquablement: misère, salade, faim…

N’oublions pas que le mot « régime » a plusieurs significations, ce n’est pas uniquement « la conduite alimentaire caractérisée par des restrictions » (Larousse) c’est aussi : « l’ensemble de prescriptions concernant les aliments et destinées à maintenir ou à rétablir la santé » (Larousse). Manger pour pouvoir maintenir la bonne santé ! Ça faisait longtemps qu’on ne l’avait pas entendu celle-là…

On a de plus en plus peur de manger. Moi-même j’ai été touchée par l’anorexie étant adolescente. Personne ne nous apprend comment aimer manger sans culpabiliser. Dès qu’on voit un gâteau on a envie d’appeler un exorciste… Et, qui plus est, partout on nous brandit des tableaux de calories (j’ai l’impression que certaines personnes sont même capables de me dire combien de calories se trouvent dans le sable ;))… On a peur de manger car on nous a fait croire que cela équivalait à grossir. Il faut qu’on se « purge » de cette façon de penser… Manger ne devrait plus signifier que : maintenir le corps en bonne santé… On grossit uniquement si on ne bouge pas…

Comment faire pour bien se régaler, être en bonne forme (et bonne santé) et ne pas grossir ? Je pense que vous pouvez imaginer ma réponse : devenir végétalien 😉

pierogi13

100 ans de… plénitude

pizza à l'oignon

Vivre 100 ans . Une idée qui ne serait pas pour déplaire à la plupart d’entre nous, à condition de pouvoir rester en forme jusqu’à cet age plus que vénérable !

Je me prends parfois à rêver que mes conseils savamment distillés via mon modeste blog permettraient à mes proches de s’en approcher le plus possible. Et qu’ainsi je puisse profiter d’eux jusqu’à moi même n’être plus qu’une vieille peau fripée ! (eh oui ma nature inquiète me fait souvent me soucier de la santé de mes proches , encore plus que de la mienne d’ailleurs).

Mais une vie « saine » ne rime pas du tout avec « vie monastique », vous le savez déjà !

Aujourd’hui nous allons nous intéresser aux « super-centenaires » et au fait que ceux-ci ont bien souvent un certain nombre de particularités en commun, qui commencent à être étudiées de près.

pizza à l'oignon

Ces centenaires sont loin d’être tous des ascètes et encore moins des gens à l’existence terne. Vivre 100 ans en bonne santé ne signifie pas faire des sacrifices, mais tout simplement modifier un peu nos réflexes quotidiens : manger moins, marcher plus, pas de viande, plus de noix… Et on peut toujours boire du bon vin en bonne compagnie… (Le vin rouge est bénéfique pour la santé et la bonne compagnie encore plus !)

sushi veg

Des protéines? Aucun sushi…

veglamourAh, les protéines, le Saint Graal des végétaliens !– c’est du moins ce que croient les omnivores. Il y a une légende (urbaine) qui dit que si l’on ne mange pas d’ animaux (je vous taquine un peu, j’aurais dû dire « viande »), on va se retrouver carencés en acides aminés essentiels… Bon, avant d’aller plus loin, je pense que vous connaissez sûrement un ou deux végétaliens, ou du moins en avez-vous entendu parler, et ils sont bel et bien vivants ? Et non seulement ils sont vivants, mais en plus ils semblent plutôt en bonne forme, n’est-ce pas ? Je pourrais aussi vous parler d’un peuple entier qui vit dans le respect de toute forme de vie depuis le XV siècle : ce sont les Bishnoïs en Inde et ils sont loin d’être en voie de disparition même s’ils ne consomment aucun produit animal !

Je vous avoue que moi aussi j’avais du mal à passer le cap et devenir végétalienne. En fait j’avais très peur d’être obligée de manger des tonnes de légumineuses (lentilles, haricots, etc.) pour gérer mon apport quotidien en protéines et j’avais également peur pour ma ligne. C’est horrible à dire, mais pendant longtemps la seule image des végétaliens que j’avais, c’était celle de gens faibles, blafards et maladifs à cause de carences en proteines, entre autre… Et en me renseignant un peu plus au sujet des protéines ma surprise fut grande.

sushi vegEst-ce que vous saviez ( je ne le savais pas avant) que notre corps est capable d’assembler les acides aminés à partir des aliments pris lors des différents repas de la journée ? Donc, certes, la chair des animaux 😉 fournit des protéines toutes faites et faciles à assimiler, mais notre organisme est suffisamment intelligent pour recréer tous les acides aminés complexes à partir d’un puzzle qu’on lui donne. (Il suffit de manger un peu de graines de chia le matin, des brocolis à midi et puis un peu de riz le soir et voilà, le tour est joué : nous avons fait nos réserves quotidiennes). Les seules personnes qui doivent mélanger différents acides essentiels durant un seul et même repas sont les femmes enceintes et les enfants.

Macédoine polonaise vs française – victoire par KO

salade macedoine vegetalienne

Quand on habite loin de son pays d’enfance, il y a des choses qui nous manquent : des coutumes, des manières d’agir, des façons de penser…et surtout des goûts (je suis gourmande, je pense l’avoir déjà dit  !).

Je suis nostalgique aujourd’hui, car demain c’est l’anniversaire de mon papa et je ne serai pas là avec lui (joyeux anniversaire papa, je sais que tu lis mon blog, merci google traduction  !). L’avantage de fêter son anniversaire en été est que toute la famille vient vous voir (une maison à la campagne et un joli lac à proximité n’y sont peut être pas pour rien). En tout cas il y aura pas mal de monde chez nous et je sais que mes parents auront préparé, entre mille autres choses, une salade, qu’on nomme dans ma famille « la salade des fêtes ».

Nous avons une coutume : quand une célébration s’approche- les anniversaires, fêtes de Noël ou Pâques et qu’on attend des membres de notre famille (pas si nombreuse, mais quand même) on prépare de nombreux plats à l’avance afin que chaque personne ayant faim puisse aller au frigo et se servir. Grâce à cette  » technique  » chacun se repose, personne ne perd son temps dans la cuisine à travailler – si c’est la fête, tout le monde doit en profiter  !…

Vu que je ne serai pas là avec ma famille, j’ai décidé de « communier » avec eux en préparant notre « salade » chez moi. Ce plat est en plus à l’origine de mon premier « succès » culinaire, ou plutôt de ma première création « revisitée ». Je devais avoir à peu près 5 ans, j’avais accompagné mes parents  dans la cuisine et pour m’occuper je jouais à les imiter en recoupant leurs épluchures. J’en avais déjà un grand bol lorsque mon papa s’est joint à moi pour les « assaisonner » (subtilement, on a rajouté, entre autre, des tonnes de piment, du vinaigre et du raifort). Une fois ma salade prête, nous l’avons fait goûter à mon frère et mon cousin qui ne se doutaient de rien, bien évidemment… Je pense qu’on ne les a jamais vus courir aussi vite vers les toilettes pour tout cracher (leur méfiance envers moi s’installa alors pour de longues années).

salade macedoine vegetalienneAujourd’hui je ne vous propose pas ma salade d’épluchures, mais bien ma salade de fête  ! Cette fameuse salade ressemble visuellement à la salade française nommée « macédoine », par la façon de couper ses légumes. La « macédoine façon polonaise » est ceci dit bien meilleure  ! (moi aussi je deviens chauvine au contact des Français !) Elle a beaucoup plus de saveur, selon moi :)…

Manger avec les doigts – Le brunch du dimanche.

frites patates douces

Clinomania ! – je viens d’apprendre un nouveau mot en anglais – et c’est MON mot du dimanche (de chaque dimanche). Clinomania – ça veut dire – une envie (excessive) de rester au lit. Vous connaissez ? Pour moi ça s’applique uniquement les dimanches, pendant toute la semaine je suis capable de me réveiller en une minute, mais le dimanche je suis une toute autre personne. Ce jour là j’entretiens une bonne relation avec mon lit. Et ce qui est marrant, c’est que ce n’était pas du tout ma nature – on m’a contaminée (la personne concernée sait de qui je parle). Mais j’aime bien cette « maladie ». Heureusement nous avons contaminés aussi nos chiens – même eux ronflent profondément jusqu’à midi.

Le brunch que je vais vous proposer est parfait si la veille vous avez fait une grosse sortie au restaurant (ou si vous avez trop mangé tout court). Vu qu’on est à moitié endormis et qu’on n’a pas envie de manger un petit-déjeuner trop copieux, il n’y a rien de mieux qu’un brunch dominical. Brunch égal grignotage (c’est notre définition). Genre : manger sans trop bouger. Et vu qu’on ne voit pas trop de soleil (a part le soleil qui entre par les fenêtres) j’essaye d’ajouter quelques couleurs dans nos assiettes (si on ne sort pas dans le jardin, il faut que notre jardin s’invite chez nous).

brunch dimanche

brunch dimanche