Salade

Salade de pâtes… sans gluten

salade pates sans gluten

salade pates sans gluten 12

Il y a 3 ans, quand j’ai commencé mon régime vegan, je suis tombé sur un grand nombre de blogs (en anglais) avec des recettes vegan et sans gluten (les deux à la fois). Je me disais : oh non, je ne vais jamais tomber dans une « bizarrerie » pareille, déjà être vegan est considéré comme tel, pourquoi donc compliquer les choses… Je ne voulais même pas entendre parler de ce régime extravagant « sans gluten », ma vie était suffisamment « compliquée » en tant que vegan (pas pour moi, pour les autres ;)).
Mais, ces derniers mois, comme vous le savez, je n’étais pas très bien… et bien sûr j’ai cherché sur Internet les raisons possibles de mon état (la fatigue, la dépression, le manque de forces et les problèmes de digestion). Je suis tombé sur une multitude d’articles concernant l’élimination du gluten de notre menu. Finalement, il s’est avéré que mes problèmes étaient liés au déficit en vitamine D (rien à voir avec le régime) mais, pour la première fois, je me suis plongée dans le sujet du régime sans gluten et ça a fortement réveillé ma curiosité.

(Essayer de) Vivre sans fromage

salade grecque vegan

On met le pied sur un terrain glissant… Ok, on peut remplacer le lait de vache par les laits végétaux, ce n’est pas si difficile. Mais ne pas manger de fromage ? Qu’est-ce qu’on va alors manger pour l’apéro, avec du vin ? Qu’est-ce qu’on va grignoter avant le dessert ? Et plus de pizza 4 fromages ? Plus de fondue ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à rappeler que je suis loin de juger les habitudes alimentaires de quiconque, je veux que vous vous sentiez bien dans mon petit monde, peu importe que vous soyez omnivores, végétariens ou végétaliens. Si vous lisez mes mots cela veut dire que vous êtes curieux des divers moyens d améliorer votre vie et ça me touche déjà. Je veux vous montrer que le véganisme n’est pas un « monstre vert », c’est la façon la plus facile de prendre soin de notre santé et surtout c’est un petit geste pour nous mais grand pour la planète et le bien être animal (et la lutte contre la famine, la déforestation, l’émission de gaz a effet de serre… une façon d’apporter sa pierre a l ‘édifice dans ce période de COP21).

feta végan

Macédoine polonaise vs française – victoire par KO

salade macedoine vegetalienne

Quand on habite loin de son pays d’enfance, il y a des choses qui nous manquent : des coutumes, des manières d’agir, des façons de penser…et surtout des goûts (je suis gourmande, je pense l’avoir déjà dit  !).

Je suis nostalgique aujourd’hui, car demain c’est l’anniversaire de mon papa et je ne serai pas là avec lui (joyeux anniversaire papa, je sais que tu lis mon blog, merci google traduction  !). L’avantage de fêter son anniversaire en été est que toute la famille vient vous voir (une maison à la campagne et un joli lac à proximité n’y sont peut être pas pour rien). En tout cas il y aura pas mal de monde chez nous et je sais que mes parents auront préparé, entre mille autres choses, une salade, qu’on nomme dans ma famille « la salade des fêtes ».

Nous avons une coutume : quand une célébration s’approche- les anniversaires, fêtes de Noël ou Pâques et qu’on attend des membres de notre famille (pas si nombreuse, mais quand même) on prépare de nombreux plats à l’avance afin que chaque personne ayant faim puisse aller au frigo et se servir. Grâce à cette  » technique  » chacun se repose, personne ne perd son temps dans la cuisine à travailler – si c’est la fête, tout le monde doit en profiter  !…

Vu que je ne serai pas là avec ma famille, j’ai décidé de « communier » avec eux en préparant notre « salade » chez moi. Ce plat est en plus à l’origine de mon premier « succès » culinaire, ou plutôt de ma première création « revisitée ». Je devais avoir à peu près 5 ans, j’avais accompagné mes parents  dans la cuisine et pour m’occuper je jouais à les imiter en recoupant leurs épluchures. J’en avais déjà un grand bol lorsque mon papa s’est joint à moi pour les « assaisonner » (subtilement, on a rajouté, entre autre, des tonnes de piment, du vinaigre et du raifort). Une fois ma salade prête, nous l’avons fait goûter à mon frère et mon cousin qui ne se doutaient de rien, bien évidemment… Je pense qu’on ne les a jamais vus courir aussi vite vers les toilettes pour tout cracher (leur méfiance envers moi s’installa alors pour de longues années).

salade macedoine vegetalienneAujourd’hui je ne vous propose pas ma salade d’épluchures, mais bien ma salade de fête  ! Cette fameuse salade ressemble visuellement à la salade française nommée « macédoine », par la façon de couper ses légumes. La « macédoine façon polonaise » est ceci dit bien meilleure  ! (moi aussi je deviens chauvine au contact des Français !) Elle a beaucoup plus de saveur, selon moi :)…