Qui se cache derrière ces écrits ?

Des gourmands!!! Une gourmande, son chien et les amis (pas forcement vegans, mais qui goûtent tout et qui corrigent mes fautes de grammaire). Moi je suis végane, depuis 4 ans (végétarienne, depuis…ohlala, déjà 20) et ma « fille », doguette de Bordeaux est omnivore – D’Arcy a un goût très restreint : elle ne mange que ses croquettes (lui faire manger un légume c’est un miracle)… mais … elle avait aussi un goût très prononcé pour les poules de notre voisine en cas de fugue inopinée. (15 Euros la poule, ça peut devenir vite cher).

J’aimerais pouvoir me présenter mieux : dire qui je suis, mais je suis un million de personnes à la fois (non, je ne suis pas folle). Disons pour faire court que je suis issue du journalisme en Pologne, je suis aussi diplômée des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris. Mais je suis avant tout une amoureuse (de la nature, de la vie, des animaux, de punk-rock…). Et surtout j’adore cuisiner.

Pourquoi la cuisine?

Faire a manger pour nos proches c’est le plus beau cadeau qu’on puisse leur offrir chaque jour. C’est leur montrer qu’on les aime, qu’on prend soin d’eux, c’est veiller sur leur santé, c’est donner des plaisirs, c’est faire oublier le stress de la vie quotidienne (pour la personne qui cuisine mais aussi pour ceux qui mangent). Cuisiner et bien choisir nos produits c’est aussi prendre soin de notre planète, des animaux, penser à la nature et à notre place dans ce monde.

Pourquoi le régime végétalien ?

Le régime végétalien est l’un des meilleurs régimes alimentaires qui soient s’agissant de prévention des maladies cardio-vasculaires, d’amélioration du confort de vie, de longévité (chaque jour il y a des recherches qui prouvent le bon effet de régime végétalien sur différents maladies). Et en plus, les filles (les garçons, je sais que ça vous intéresse aussi ;)), je peux vous dire aussi que c’est un régime qui embellit votre peau. Mais être végan, c’est surtout vivre sa vie pleinement et en paix avec nous-même et le monde qui nous entoure…

Comment le végétalisme a changé ma vie?

J’ai cru qu’être végétalienne serait un calvaire, une expérience difficile à vivre, avec des millions de tentations, des milliers de goûts qui me manqueraient – et j’ai découvert qu’en réalité c’est un voyage fascinant, une aventure formidable dans un monde aux couleurs et aux saveurs infinies.

Vous connaissez la peur de partir dans un nouvel endroit, même si c’est l’endroit qui vous a toujours fait rêver ? Plus le voyage est lointain et long, plus on a peur d’être déçu. On s’inquiète de ne pas aimer les choses qu’on va découvrir, d’être désenchanté, d’avoir envie de rentrer. Et d’un coup… après une journée on s’ouvre a une nouvelle culture, qui, certes, est différente de la notre, mais aussi (ou même plus) riche que tout ce qu’on a vécu jusqu’à ici.

Commencer le régime végétalien c’était pour moi comme rentrer dans un jardin inconnu. On rêve de découvrir qu’est-ce qui se cache derrière chaque arbre. A 30 ans je me sens comme quand j’étais une gamine de 5 ans qui chaque été essayait de découvrir les jardins de sa grand-mère et ceux de tous ses voisins. Et pour rien au monde je n’échangerais cette sensation de bonheur, celui d’une enfant de 5 ans qui se perdait dans les rangées de tournesol deux fois plus grandes qu’elle (bon, peut être pas deux fois, j’étais rapidement de grande taille).

 veglamour

 

Print Friendly, PDF & Email