pâtes aux truffes

L’automne ! Ma saison favorite… les premières pluies odorantes (et les deuxièmes  et les troisièmes…), les forets rougeoyantes , les feuilles qui parsèment le sol . J’adore aussi l’automne pour les promenades en forêt, la cueillette des champignons… Non, en fait ça je n’ai jamais vraiment aimé. Ca a toujours été plus ou moins synonyme pour moi de rencontres avec des dizaines de toiles d’araignées « géantes ». (Mais malgré ces horribles araignées, pendant mon enfance, je me réveillais tout de même à 6h du matin pour aller en forêt…  du temps avec mon papa… le plaisir de passer quelques heures avec lui était plus fort que la terreur « arachnéenne »). J’adore par contre l’odeur des champignons fraichement ramenés à la maison…

collage 1

Enfin l’automne a un avantage supplémentaire pour moi, qui suis naturellement très pâle et qui doit me méfier du soleil même durant l’hiver…: le bonheur de porter enfin des manches longues et de ne pas être obligée de passer des heures dans la salle de bain à me mettre de la crème sur tout le corps (je mesure 1m80, ça prend du temps). Bref, j’adore l’automne.

colage 3

Je sais que bien souvent la saison est propice à la mélancolie et à nous faire glisser dans une période un peu « dépressive ». Que faire alors pour ne pas se laisser envahir par la froideur automnale ? Ne pas s’enfoncer dans le marasme?  J’ai la réponse : manger de l’épeautre. C’est un « blé » – antidépresseur. Même si c’était difficile à trouver il y a encore quelques années, on peut maintenant le dénicher dans toutes les boutiques « bio » et sous toutes ses formes : la farine d’épeautre, les pâtes d’épeautre, le lait d’épeautre et bien sûr les grains d’épeautre basiques (pour manger en muesli le matin).

pates aux truffes

Oublié pendant longtemps, c’était un blé très apprécié sous l’antiquité, il constituait même la base des repas des gladiateurs… De plus, j’ai une bonne nouvelle pour les végans – il contient 2 fois plus d’ acides aminés  que les autres « blés » (et en plus on y retrouve les 9 , sur 9 assimilables par le corps humain). Mais même si vous n’êtes pas « veg » et le nombre d’ acides aminés ne vous intéresse pas, voici la liste des bienfaits de l’épeautre :

–         création de globules rouges, réduction des graisses au niveau du foie, protection des reins, réduction de l’irritation au niveau de la vessie, nettoyage des artères, et minimisation des arythmies cardiaques
–         réduction des états d’inflammation, soulagement des maux de tête et des migraines
–         augmentation de la vitesse de transmission des signaux entre les cellules nerveuses et le cerveau (maintien de la vigilance, amélioration de la mémoire, coordination des muscles), amélioration du travail du tube digestif
–         Diminution du niveau de stress,
–         et niveau beauté : augmentation de la production de collagène (pour une meilleure peau, de meilleurs ongles et cheveux).

pâtes aux truffes

Motivés ? En tout le cas il n’y a rien qui vous empêche de l’essayer, hein ? Aujourd’hui je vous propose des pâtes automnales aux « truffes » . En fait des pâtes « faussement » truffées (je prends soin de votre porte monnaie).

 

Les pâtes automnales aux « truffes »

 

Il nous faut :pâtes aux truffes

un paquet des spaghettis à l’épeautre,
un oignon,
des cèpes séchés (ou champignons forestiers séchés – moins chers),
du poivre blanc,
du gingembre en poudre ,
1 cuillère d’huile d’olive,
4 cuillères d’huile d’olive aux truffes
du sel truffé (Le Graal – attention : très « additif » on a envie d’y mettre notre nez, puis on termine par mettre nos doigts dedans et les lécher… et recommencer… il faut être fort pour « décrocher » ;))
du persil séché

faux parmesan
du « faux » parmesan (noix en poudre, sel rose d’Himalaya et levure de blé mixés ensemble dans un blender)

 

Astuce:

Pour faire des pâtes (ou les autres plats) aux truffes il n’y a rien de mieux que… d’avoir des truffes. Mais si vous ne voulez pas trop vous ruiner, faites comme moi: achetez du sel et de l’huile d’olive truffés. Ces deux ingrédients ont un goût tellement prononcé que vous allez pouvoir faire illusion et donner l’impression à vos hôtes qu’ils dinent dans un restaurant gastronomique (ou presque!).

Préparation :

Tout d’abord il faut tremper les champignons dans de l’eau tiède pendant 15 minutes. Puis on saute l’oignon coupé en petit dés dans de l’huile d’olive, puis on ajoute les champignons égouttés (on garde l’eau de trempage), on fait sauter tout à feu deux pendant 2-3 minutes, puis on ajoute du poivre blanc, une pincée de gingembre et l’eau de trempage des champignons. On laisse mijoter doucement.

pates aux truffes

En même temps on cuit nos pâtes ( al dente). Une fois que les pâtes sont prêtes on les égoutte et on mélange avec la préparation de champignons (on garde quelques champignons pour la décoration). À la fin, on mélange les spaghettis avec de l’huile truffée, on ajoute le sel truffé (attention : on peut facilement exagérer, tellement c’est bon) et on peut servir. On décore nos assiettes avec les champignons, le persil séché et notre « faux » parmesan.

C’est un plat très (presque trop) facile et très additif… alors bon appétit !

pâtes aux truffes

collage 9

Bon appétit