curry d'aubergine

Voilà, les vacances sont finies, c’était rapide quand-même. Moi aussi je me suis permis de faire une pause, de partir, de me reposer, de ne pas consulter Internet (en tout cas pas trop souvent). J’ai même réussi à être coupée du réseau pendant une semaine… au milieu du désert… et survivre (le manque d’Internet était sûrement plus difficile à surmonter que les tempêtes de sable).

Bien sûr, pendant les vacances on n’a pas envie de cuisiner, il n’y a rien de mieux que d’aller manger tous les soirs dans de petits restos… Dès qu’on change un peu notre régime, peu importe si c’est pour le végétarisme ou le végétalisme, les gens nous posent toujours la même question : mais, là, tu ne peux plus sortir manger au restaurant, non ? (vous l’avez déjà entendu) (en gros : c’est foutu, fini, tu resteras scotchée à ta cuisine jusqu’à ton dernier souffle).

Moi je ris dans ma barbe. Certes, il faut éviter les lieux qui proposent de la gastronomie française… à part si on a envie de composer tout un plat a partir d’accompagnements (on peut aussi commander une salade et demander d’enlever le fromage/saumon/ou autre ingrédient animal – mais le prix restera intact, même si on ne mange que quelques feuilles de verdure avec de la tomate).

Heureusement il y a des cultures dont la gastronomie ne se base pas uniquement sur la viande ( ou le poisson). Ils nous reste les restaurants : italiens, indiens, libanais, coréens, thaïlandais, mexicains et même américains… (liste non exhaustive…). Au moment de passer la commande il suffit de demander au serveur si c’est possible d’enlever le fromage et/ou la crème fraîche des plats de notre choix. Ils sont très gentils et s’étonnent rarement de notre requête (une seule fois dans une petite pizzeria j’ai entendu par contre : la pizza sans fromage, ce n’est pas une pizza). De plus, la plupart des restaurateurs ajoutent une double dose de légumes pour que l’assiette ne soit pas trop tristounette … Je n’ai jamais eu de problème pour me régaler dans n’importe quel restaurant. Ne parlons même pas des restos libanais, indiens, coréens, thaïlandaises dont la plupart des plats sont traditionnellement « végans ».

curry d'aubergine

Parmi toutes les cuisines que j’ai citées, j’ai un faible pour la cuisine indienne… Que dis-je, cette gastronomie me passionne. Je teste les « indiens » dans chaque ville que je visite. J’avoue que je n’ai jamais mis les pieds en Inde, par contre je suis devenue presque une « spécialiste » lorsqu’il s’agit de la cuisine de ce pays. Et malgré mon amour incontestable pour elle, je ne suis pas prête d’y aller… Les récits de voyage de tous mes amis m’ont dressé le portrait d’un pays magnifique mais assombri par une pauvreté terrible. Apparemment au bout de plusieurs jours on s’habitue a tout: les mendiants, les malades, les enfants des rues – et c’est ça qui me fait peur… Je suis terrifiée a l’idée de pleurer en voyant tous ces pauvres gens… mais je  suis encore plus terrifiée a l’idée que je pourrais, peut être, m’habituer à cette vision…

Donc pour le moment j’explore l’Inde dans mon assiette. Et je vous propose aujourd’hui deux plats de cette région. Là, il y a une information très importante à noter: si vous changez de régime pour devenir végétarien ou végétalien (ou si vous voulez ajouter quelques plats de légumes dans votre menu quotidien) il faut équiper votre cuisine en épices. Chez moi vous allez trouver au moins 40 différentes épices… mais si je pouvais je transformerais toute ma cuisine en « laboratoire de sorcière » avec des centaines de pots d’épices, d’herbes, etc.

mosaique epices

Dès que vous serez en voyage n’oubliez pas de ramener avec vous des épices locales (achetez les à la source elles sont parfois ridiculement bon marché). Il y a des filles qui deviennent folles dans les boutiques de chaussures, ou de cosmétiques… moi je devienne déraisonnable dans une boutique avec des épices. Mon cerveau est en surchauffe et il faut rapidement m’enlever le porte-monnaie et les cartes de paiement, car ça peut finir par être cher (doublement cher si on prend en compte le sur-poids de mon bagage en soute dans l’avion !).

faitIMG_4083ptPour réussir des plats de type « indiens » il faudra très souvent : de la coriandre (fraîche et en poudre), du gingembre (frais et en poudre), de la cannelle (en bâtonnets), du cumin (en grains, ou éventuellement en poudre), de la cardamome (en graines), du curry (en poudre et si on a de la chance aussi en feuilles séchées), du piment (en poudre, ou séché), de l’ail ( gousses ou en poudre), du safran (ou du curcuma)… et tout ce qui vous fait envie…

 

Dahl aux lentilles corail :

Une bonne soupe chaude pour les premières soirées fraîches.

Il nous faut :

faitIMG_1950-2pt

2 verres de lentilles corail
1 oignon (moyen)
3 cuillères à soupe de curry
1 cuillère à soupe de curcuma
1 cuillère à soupe de coriandre en poudre
1 cuillère à soupe de cumin en poudre
1 cuillère à soupe de gingembre en poudre
2 feuilles de laurier
1 /2 cuillère à café de piment
Un peu du sel et du poivre
1 verre de coulis de tomate
½ verre de lait de coco
un demi cube de bouillon de légumes dans un verre d’eau
Une cuillère a soupe de sucre brun (optionnel)

faitIMG_1969pt

 

Préparation:

On commence par réchauffer un peu d’huile d’olive (ou de coco) dans une casserole, puis on ajoute l’oignon coupé en petits dés. Une fois que l’oignon devient transparent on peut ajouter un peu de sucre brun pour entamer la caramélisation (ça change légèrement le goût de notre soupe, mais ça devient en même temps un peu plus calorique). Ensuite, on ajoute nos épices, on remue 1-2 minutes à feu doux avant d’ajouter les lentilles. On couvre le Dahl avec de l’eau mélangée avec le bouillon de légumes. Les lentilles corail cuisent assez rapidement, en moyenne 15-20 minutes. Une fois qu’elles seront bien molles on ajoute le coulis de tomates, on continue de chauffer à feu doux et on mélange notre Dahl avec le lait de coco. Voilà, une soupe nourrissante, réchauffante et un peu piquante (si on le veut) est prête en 20 minutes.

mosaique dahl ptfaitIMG_1992pt

Curry d’aubergines

mosaique aubergines

4 aubergines moyennes (ou 3 grandes)
3 cuillère à soupe d’huile d’olive (ou de coco)
1 oignon grand (ou 2 petits)
2 gousses d’ail
Un morceau de gingembre frais ou 1 cuillère à café de gingembre en poudre
2 bâtonnets de cannelle
5 graines de cardamone
1 cuillère a soupe de graines de coriandre
1 cuillère à soupe de graines de cumin
1 cuillère à soupe de curry
1 cuillère à café de curcuma
500 g de champignons (optionnel)
1 canette de pois-chiches
500 ml de sauce tomate
1 petite boite de lait de coco
1 bouquet de coriandre frais
½ verre de noix de cajou hachées

Préparation:

C’est un plat qui prend un peu plus de 20 minutes de préparation (sauf si l’on prépare les aubergines la veille ou le matin).

mosaique 2

Première étape : il faut couper les aubergines en deux, en longueur et les mettre dans un four pour 30 minutes à 150°. Une fois que les aubergines sont grillées il faut enlever la peau (c’est facile à faire avec une cuillère, mais vaut mieux attendre que les légumes refroidissent un peu). Mixez la chair des aubergines dans un robot ou bien hachez la avec un couteau.

mosaique curry 3

 

Préparation : on réchauffe un filet d’huile d’olive et on saute l’oignon coupé en petits dés. Quand il devient translucide on ajoute de l’ail écrasé et des champignons coupés en petits morceaux. Une fois que les champignons sont cuits on joint les épices (bien écrasées ou en poudre) et deux bâtonnets de cannelle. On mélange bien la préparation et on additionne les aubergines hachées. Puis on couvre le tout avec un verre d’eau mélangé à un bouillon de légumes. Une fois l’eau évaporée on ajoute les pois chiche (égouttés et rincés) , le coulis de tomates (ou tout simplement les tomates bien mûrs – mais il faut compter plus de temps pour la préparation) et on laisse mijoter pendant 20-30 minutes (on peut verser de l’eau de temps en temps). À la fin de la cuisson on mélange le lait de coco, la coriandre ciselée et les noix de cajou grossièrement hachées avec notre préparation. On peut servir accompagné de riz et décoré avec la coriandre restante et les noix de cajou.

faitIMG_2458ptcurry d'aubergine

curry d'aubergines

 

– Bon Appétit –