faitIMG_4621pt

Je suis végétalienne depuis bientôt 3 ans et je dois vous l’avouer, je n’ai pas fait tous mes devoirs. Je suis fière que tout ce que l’on mange (ou au moins 90%) soit fait « maison », mais il y a une chose que je n’ai encore pas essayé de faire moi-même… et pour laquelle je dépense une petite fortune : c’est le lait végétal. C’est si facile d’acheter une boîte de bon lait déjà prêt ( épeautre, noisettes, avoine ) que chaque jour je me dis : je le ferai demain.

Heureusement mon blog est de plus en plus interactif. J’ai eu une conversation très intéressante avec Camille qui m’a demandé si j’achetais mon lait ou si je le fabriquais. Elle  pointé du doigt le fait que que le prix du lait végétal peut être parfois totalement exagéré. Et c’est vrai que ce n’est pas donné, ça peut aller de 1,8 E jusqu’à 4,5… Et moi je fais disparaître en moyenne un litre de cette boisson par jour (entre les céréales, les smoothies et les cafés au lait)… Je me suis dit : allez, faisons comme Camille (qui m’a surpassée et a déjà fait son premier lait d’amande). J’ai jeté un œil sur les étiquettes de mes laits favoris (pour savoir s’il y avait un ingrédient « magique » à ajouter) et avec stupéfaction j’ai découvert qu’il avait de l’huile de tournesol dans mon lait (?!?) Hmmm, si quelqu’un m’avait dit : un peu d’huile avec tes céréales ? Une goutte d’huile dans ton café ? J’aurais répondu : mais t’es fou ???  Ça m’a motivée plus que tout : pas d’huile pour le petit déjeuner ! Dorénavant on manufacture le lait !

faitIMG_4544pt

Mais avant de commencer la fabrication de lait je sais que beaucoup d’entre vous se posent la question : est-ce qu’on peut arrêter de boire (manger) du lait (et des produits laitiers). Est-ce qu’on ne risque pas de carences en calcium, le développement d’ostéoporose ?

Et en fait il s’avère que non seulement on ne risque rien de tel, mais de plus en arrêtant la consommation de lait on se protège contre plein d’autres maladies (en allant de l’acné aux allergies jusqu’aux maladies cardio-vasculaires et même le diabète).

Il y a une multitude des recherches concernant la nocivité des produits laitiers. Le plus célèbre reste Projet Chine-Cornell-Oxford financé par l’Université Cornell et l’Université d’Oxford qui était menée durant 20 ans dans plusieurs régions de Chine et qui analysait le lien entre le régime et le développement des diverses maladies. Cette recherche est connue grâce à sa « vulgarisation », sortie sous forme d’un livre nommée China Study, connu en France sur le nom de Campbell Report. Pour faire court je vous amène tout de suite à la conclusion, qui est d’ailleurs soutenue par une multitude de médecins, chercheurs et porte-paroles du véganisme (même par Bill Clinton) : seul un régime végétalien, basé sur la nourriture non industrielle pourra optimiser nos chances de vivre notre vie en bonne santé.

collage lait 13Ok, l’Organisation Mondiale de la Santé a dernièrement aussi pointé du doigt la consommation de viande comme étant un facteur d’évolution de diverse maladies. Mais on oublie de se concentrer sur le lait lui-même et les problèmes liés à sa consommation. Dr, Campbell prouve dans son China Study que la caséine (la protéine de lait) nourrit les cellules de la plupart des cancers, et ce à tous les stades (depuis l’apparition jusqu’aux métastases) et que plus on consomme de caséine plus les cellules cancéreuses risquent de se développer et se multiplier.

Après la publication du Rapport Campbell on a entendu beaucoup de voix critiques qui ont essayé de démontrer les erreurs de cette recherche et la mauvaise interprétation des données. Ce n’est pas surprenant : une étude qui condamne une immense branche de l’industrie agro-alimentaire ne peut pas passer inaperçue. J’ai fait mon travail de journaliste, j’ai passé beaucoup de temps à analyser différents articles, différentes recherches, pour décortiquer la vérité, pour vous donner des preuves irréfutables concernant la nocivité du lait.

L’étude de Campbell n’est pas la seule à condamner le lait. Il y a entre autres une étude publiée dans British Médical Journal où les chercheurs Suedois ont suivi 100 000 personnes durant des périodes allant de 20 à 30 ans. Les résultats sont plus que choquants : chez les personnes consommant plus d’un verre de lait par jour on découvre une plus grande mortalité due aux maladies cardiaques et aux cancers.

collage lait 12

De plus, les femmes qui boivent du lait rencontrent un plus haut risque d’avoir des fractures de la hanche. Ce que nous montre aussi une étude nommée “The Harvard Nurses Health study” qui a débuté en 1989 et qui a suivi plus de 75000 femmes durant 12 ans. Les résultats sont bluffants : la consommation de lait ne prévient aucunement les fractures osseuses.

D’accord, mais que faire avec les pseudo « vérités » qu’on nous assène depuis la nuit des temps? Même à la télé, dans les pubs on entend : il faut manger 3 produits laitiers par jour… car le lait est source de calcium et fortifie les os. Je vous rassure tout de suite : on trouve le calcium dans des produits végétaux et ce qui est intéressant (et on ne va pas l’entendre dans les pubs) le calcium végétal est de meilleur qualité pour notre corps que celui de provenance animale.

collage lait 14

En fait… personne ne nous explique que le calcium d’origine animale est difficilement assimilable par le corps humain. En fait il s’avère que les protéines animales (une des composantes du lait) provoquent des pertes de calcium par voie urinaire, ce qui fait qu’on est capable d’assimiler uniquement 30% de celui ci venant du lait (mais ça, on ne va pas entendre à la télé).

Et voici une liste des sources végétales de calcium :

  • Algue wakamé : 1300 mg / 100 gfaitIMG_4559pt
  • Graines de chia : 631 / 100 g
  • Tofu : 350 mg / 100 g
  • Graines de lin : 255 mg / 100 g
  • Persil : 250 mg / 100 g
  • Amandes : 250 mg / 100 g
  • Épinards : 168 mg / 100 g
  • Cresson : 210 mg / 100 g
  • Figue séché : 160 g/100 g
  • Farine de soja : 154 mg / 100 g
  • Kalé : 135 mg / 100 g
  • Cacao : 128 mg / 100 g
  • Pistaches : 100 mg/100g
  • Chocolat : 105 mg / 100 g
  • Brocolis : 76 mg / 100 g
  • Dattes : 80 mg/ 100 g
  • Haricots blancs cuits : 60 mg / 100 g
  • Figues sèches : 64 mg / 100 g
  • Haricots verts : 60 mg / 100 g
  • Orange : 52 mg / 100 g
  • Eau de robinet : 4mg/ 1 l

Les apports nutritionnels conseillés sont de 900 mg par jour chez un adulte qui consomme une alimentation occidentale. Par contre, selon l’Oms les personnes ayant une alimentation beaucoup plus végétarienne, faisant du sport et profitant du soleil ont un besoin en calcium plus bas, allant jusqu’à 500 mg/ par jour.

collage lait 8

On peut même élever nos enfants sans lait. À partir de la 1re année on peut donner aux enfants de lait d’amande et des légumes qui contiennent du calcium. Attention : n’oubliez pas de consulter un nutritionniste (pas un diététicien… le nutritionniste est un médecin) pour préparer un plan de repas équilibrés pour vous accompagner dans les différentes étapes de la croissance de votre enfant).

collage lait 6

Aujourd’hui je vous propose des recettes des laits « végans » et bientôt je vais vous montrer comment faire son propre fromage ;). et vous savez quoi ? Les laits fait à la maison sont aussi bons que ceux déjà prêts. C’est bluffant à quel point c’est bon !

 

Lait d’avoine

1 verre de flocons d’avoinefaitIMG_4547pt
2 dattes
3 c a s de poudre des noisettes
une pincée de sel
1 litre d’eau filtré

 

On commence par tremper l’avoine dans de l’eau pendant une vingtaine de minutes. Puis on le rince bien. On dépose le son d’avoine rincé dans le blender avec les dattes (préalablement trempées et décortiquées) une pincée de sel et 1 litre d’eau. (Je vous conseille d’ajouter un peu de vanille, ou de cannelle pour donner un goût plus agréable). On fait fonctionner notre blender durant 3-4 minutes. On dépose notre préparation soit dans une passoire très fine soit dans un sachet spécial pour le lait (on peut facilement l’acheter dans plupart des magazines BIO).

On fait passer le liquide et on peut le consommer. Le lait peut se garder au frigo pendant 4-5 jours et si l’on pense ne pas pouvoir l’utiliser si « rapidement » on peut le glacer dans les sacs à glace et l’utiliser dans nos smoothies ou cafés frappés.

collage lait 2

(Gardons le résidu de l’avoine, il nous servira de faire un bon dessert).

 

Lait d’amande

1 verre d’amandesfaitIMG_4548pt
2 c a s de graines de tournesol
2 dattes
une pincée de sel
1,5 litre d’eau filtrée
un peu de vanille et/ou de cannelle pour le goût

 

Il faut tremper les amandes pendant minimum 8 heures. Puis il faut bien les rincer. Nous pouvons garder les amandes avec leur peau où les décortiquer, la façon la plus facile pour le faire est de frotter les amandes avec un torchon, la peau se décroche toute seule. Puis il suffit de mixer les amandes avec le tournesol (préalablement trempe une vingtaine de minutes et rincé), le sel, les dattes décortiquées et les épices. Puis on procède comme avec le lait d’avoine, on le fait passer par le « sac à lait ». Et on garde le dépôt.

collage lait 11

Nous pouvons faire du lait avec quasiment tout : le riz, les diverses noix, les noisettes, les céréales, les graines. N’oubliez pas : pour profiter pleinement des valeurs nutritives de nos noix et graines il faut les tremper minimum 8 h, et bien rincer.

collage lait 3

Lait de Noix

J’ai fait aussi du lait de noix de Grenoble, avec des dattes et des graines de tournesol. Et c’est aussi délicieux.

1 démi verre des noixfaitIMG_4549pt
3 càs de graines de tournesol
2 dattes
une pincée de sel
1,5 litre d’eau filtrée

 

collage lait 4

Dessert

Le « dépôt » des céréales et des noix
4 dattes
2 c a s d’huile de coco
1 verre de pépites de chocolat
2 c a s de baies de goji ou de raisins (optionnel)

collage lait 10

Quoi faire avec les « dépôts » de nos céréales et noix ; rien de plus simple : on mixe nos « restes » avec 3 dattes (trempées et décortiquées), quelques baies de goji (optionnel) et 2 cuillères à soupe d’huile de coco. On forme un carré et on le met au congel.. Une demi-heure plus tard on fait fondre le chocolat au bain-marie, on sort le « carré » de céréales, on le coupe en petits rectangles et on nappe avec le chocolat. Au frigo et on peut les déguster une heure plus tard avec notre lait.

 

Bon Appétit