bûche aux champignonsJ’ai découvert un nouveau mot.
Bon, le mot en soi est plus âgé que moi (il est « né » en 1964) mais je viens à peine de le croiser pour la première fois dans ma vie. « Pétrichor » – Ce n’est pas super poétique, mais c’est un des plus beaux mots au monde (d’après moi) – ce terme c’est tout simplement : le parfum que la terre dégage après la pluie. Vous avez remarqué qu’après la pluie tout sent si bon . C’est lié aux sécrétions de certaines plantes qui pénètrent la terre pendant les périodes sèches et qui, mouillées par la pluie, dégagent cette odeur unique .

J’adore la pluie. Les gens courent, les rues se vident , la nature nous impose un peu son rythme et l’on doit se plier à ses caprices. Me promener sous la pluie me permet de me sentir en osmose avec le monde qui m’entoure (osmose qui est encore plus facile une fois qu’on est complètement mouillés !), et lorsque la pluie s’arrête, je suis récompensée par ce magnifique « pétrichor ».

bûche aux champignons

J’ai bien sûr en bonne gourmande une « madeleine culinaire » liée à la pluie : les champignons appelés rosés de Prés (ils apparaissent uniquement après une ondée). Chez ma grand-mère, les lendemains de grandes averses on faisait toujours une promenade au milieu des champs pour trouver ces petites merveilles (je dis petites, mais ces champignons sont en réalité plutôt grands). Et puis on les mangeait pour le dîner, sautés entièrement à la poêle, badigeonnés au préalable avec de l’œuf battu)).

Ces doux souvenirs se sont réveillés hier à l’occasion d’une belle pluie. Je ne sais pas où chercher des rosés de Prés ici, en France, je suis donc allée dans mon épicerie bio et j’ai acheté des cèpes séchés et des champignons de culture. Et j’ai fait une bûche aux champignons, un plat qu’on adore mon chéri et moi.

Bûche aux champignons :

2 cuillères à soupe d’huile de noixbûche aux champignons
500 grammes de champignons cultivés
1 paquet de cèpes séchés
1 oignon
2 cuillères de graines de chia (il faut les faire gonfler dans l’eau)
1 demi-verre de noisettes en poudre
1 demi-verre de levure de bière (douce)
Une pincée de piment, une demi-cuillère de sel, un peu de poivre et du curry
Un demi-cube de bouillon de légumes

Le « fromage » de noix : 1 verre de noix de cajou (trempées dans l’eau), 3 cuillères de levure de bière, 1 cuillère a café d’ail séché, le jus d’un demi-citron, une pincée de sel – le tout mixé ensemble.

1-2 figues pour décoration

Avant la préparation n’oubliez pas de tremper les cèpes séchés et les graines de chia dans l’eau.

1. On réchauffe de l’huile sur la poêle, on ajoute l’oignon émincé. Pendant que l’oignon cuit, on coupe grossièrement les champignons, on les ajoute sur la poêle (quand l’oignon est translucide). 5 minutes plus tard on ajoute les cèpes séchés (on garde l’eau dans laquelle ils ont trempé).
bûche aux champignonsbûche aux champignonsbûche aux champignons

 

 

 


2.
On laisse sauter les champignons encore 5 minutes, puis on ajoute l’eau dans laquelle les cèpes ont été trempés (faites attention au dépôt de sable), un demi-cube de bouillon de légumes, un peu d’eau, du sel et du poivre. On laisse cuire durant 10 minutes (ou jusqu’à évaporation de l’eau). On prend ¼ de la préparation pour préparer la sauce  et on laisse refroidir le reste.
bûche aux champignonsbûche aux champignons

 

 

 

 

 


3.
Une fois nos champignons refroidis on ajoute les graines de chia gonflées, la levure de bière et les noisettes en poudre. On prend un moule rectangulaire, on le tapisse légèrement avec de l’huile, on saupoudre avec de la chapelure de pain et on le rempli avec notre préparation. Par-dessus on étale le « fromage » et on décore avec une figue coupée en lamelles.
bûche aux champignonsbûche aux champignons

 

 

 

 

 


4.
On met au four à 180°C pour 30-40 minutes (ça dépend de la profondeur de votre moule). Puis on laisse légèrement refroidir, on démoule, on retourne et on peut servir avec la sauce.

bûche aux champignons

La sauce : on recouvre les champignons restants avec un verre de vin blanc (sec, le riesling est ok pour ça) et quand le vin s’évapore on ajoute de la crème de soja (j’aime son goût et sa consistance pour les sauces), on cuit jusqu’à que la sauce s’épaississe.
bûche aux champignons

J’aime servir le tout avec du fenouil sauté à l’huile d’olive avec des lamelles de peau d’orange et cuits pendant 1 heure dans de l’eau avec un demi cube de bouillon de légumes et le jus d’une orange.

bûche aux champignonsveglamour

 

 

 

 

 

 

Bon appétit