feta lacto-fermente 8 pt

Yeeeey, le soleil est là. Bon, il fait froid encore, mais on s’en fout, tant que le soleil brille, non ? Je ne sais pas si c’est la même chose pour vous, mais dès qu’il y a du soleil tout me semble plus facile. Il y a surtout une raison pour laquelle il faut se réjouir : la vitamine D. Savez-vous que 77% de population du monde occidental est en déficit de vitamine D ? (Et le régime alimentaire n’a aucune importance). La meilleure façon de métaboliser cette vitamine reste l’exposition aux rayons du soleil ! Les UVB pénètrent la peau et sa création se fait dès lors qu’ils entrent en contact avec un des dérivés du cholestérol présents dans l’organisme… La vitamine est ensuite métabolisée par le foie. Notre corps est conçu pour « stocker » (dans le foie) cette vitamine dès qu’on atteint des niveaux optimaux dans notre système sanguin. C’est pourquoi on trouve cette vitamine dans le foie des divers animaux et poissons (mais au lieu de manger leur foie on peut faire la même chose qu’eux – créer notre vitamine à partir du soleil, n’est-ce pas).

feta lacto-fermente 4 pt 2

Pourquoi ne pas utiliser les crèmes solaires du matin au soir

Oui, je sais vous aller me dire : mais le soleil est mauvais pour la santé de la peau, les UVA et UVB sont à l’origine de cancers. C’est vrai et il faut utiliser des crèmes protectrices… mais pas tout le temps. Personnellement je suis blanche comme un parchemin (ce qui est pratique pour les prises de sang) et j’ai pas mal des grains de beauté. J’ai donc suivi les conseils de mon dermatologue et j’ai appliqué scrupuleusement le «super écran total » du matin au soir… Et 2 ans plus tard… je me suis retrouvé avec un déficit grave en vitamine D. Cette expérience m’a appris une chose : filtre total oui, mais pas le matin, jusqu’à 11 h on peut profiter du soleil… Et en plus : il suffit de 10-15 minutes au soleil si on est en manches et pantalons courts  et de 30 minutes si on est un peu plus couverts pour avoir notre dose quotidienne. Donc dorénavant : le matin je sors dans mon jardin et je bois mon café face au soleil. Je vous conseille faire la même chose (le balcon ou la fenêtre ouverte feront l’affaire aussi).

feta lacto-fermente 14 pt 2

Les carences en Vitamine D ne présentent pas de symptômes

Je peux vous dire que j’ai eu beaucoup de chance. D’habitude le manque de vitamine D n’occasionne aucun symptôme visible (mais une fois les dommages faits, c’est plus difficile de les réparer). Dernièrement j’étais extrêmement déprimée, je n’avais pas de forces ni l’envie de faire quoi que ce soit… J’ai passé mon temps à dormir (et malgré cela j’étais toujours fatiguée). Je n’avais pas d’énergie pour faire du sport et même si je ne mangeais presque rien, je prenais du pois… Inquiète, je suis allée voir mon médecin traitant et il m’a envoyée faire un bilan sanguin. Résultat : 12 nmol/L de vitamine D (la norme se situe entre 75 et 200) et la thyroïde qui ne fonctionne plus (d’où toutes mes symptômes). Mon médecin m’a fait un peu peur en m’expliquant qu’il y avait de fortes chances qu’à cause de ce manque prolongé de vitamine D , ma thyroïde ne redémarrerait plus jamais (ce qui signifie : la maladie de Hashimoto et un traitement pour la vie)… Il m’a fallu 2 mois de patience et une dose de cheval de vitamine D. Après cette période assez difficile (car les symptômes : fatigue, dépression et manque d’énergie ne m’ont pas abandonnée) j’ai eu droit a une bonne nouvelle : non seulement j’ai « normalisé » mon niveau de vitamine D mais surtout : ma thyroïde a redémarré. Bon, ça repart doucement, mais je dois dire que jour après jour je me sens de mieux en mieux.

La vitamine D gère 10 % de notre corps

Je souligne que j’ai eu une chance extrême de ressentir des symptômes, car les conséquences auraient pu être vraiment graves. Je vous rappelle que très souvent on est en déficit de vitamine D sans le savoir (77% de la population). Et c’est très dangereux ! Les récentes recherches sur le projet de décryptage du génome humain ont démontré que la vitamine D est une des vitamines LES PLUS importantes dans notre organisme. Elle régule le fonctionnement de 2700 gènes (et vu que ce projet a découvert 30 000 gènes responsables du fonctionnement de notre organisme – cela fait que la vitamine D en est responsable d’environ 10 %). Les gènes affectés par la vitamine D sont impliqués dans pratiquement chaque maladie majeure des êtres humains (à partir du niveau cellulaire jusqu’au système nerveux).

Pas convaincus d’exposer vos visages face au soleil? Voilà quelques raisons supplémentaires. (ah une chose de plus: en hiver mangeons des produits vegans avec de la vitamine D ajoutée (les céréales, les laits végétaux.. il y en a plein dans les boutiques BIO).

  1. La vitamine D joue un rôle essentiel dans la régulation du calcium et le maintien du niveaux de phosphore dans le sang, deux facteurs qui sont extrêmement importants pour garder des os sains. La vitamine D est nécessaire pour absorber le calcium des intestins pour qu’il ne soit pas excrété par les reins.
  2. Le manque de vitamine D chez les adultes peut amener vers l’ostéoporose ou ostéomalacie (fragilité osseuse, faiblesse musculaire).
  3. La supplémentation en vit D en hiver réduit de 40% le risque d’attraper des infections et même le virus de la grippe.
  4. La vitamine D est extrêmement importante pour la prévention des cancer. Quelques études ont démontrées que calcitriol (la forme hormonalement active de vitamine D) peut réduire la progression des cancer (et ses métastases) en ralentissant la croissance et le développement du tissu cancéreux.
  5. Le manque de vitamine D a été aussi associée à un risque accru des maladies cardio-vasculaires, d’hypertension, de la sclérose en plaques, de l’autisme, de la maladie d’Alzheimer, de la polyarthrite chronique évolutive et de l’aggravation d’asthme.
  6. Il y a même une théorie suggérant que la supplémentation en vitamine D peut ralentir ou renverser la progression de tumeurs de la prostate (de qualité inférieure), sans le besoin de recourir aux radiation ou la chirurgie.

Alors, convaincus ? Je l’espère. Moi, je suis désormais à la recherche du moindre rayon de soleil.

feta lacto-fermente 1 pt

Le fromage à la ciboulette comme chez ma grand-mère

Le plat que je vous propose aujourd’hui n’a pas de vitamine D:) Haha:) il faut ouvrir les fenêtres:) J’ai profité tout simplement de la belle lumière de soleil (qui m’a inspirée pour cet article) pour manger mon brunch du dimanche:)

Je vous avais déjà dit que le dimanche je passe souvent ma journée a ne rien faire (même pas cuisiner) : regarder les séries, lire et grignoter. Je vous propose un « plat » ultra-rapide : le fromage à la ciboulette, c’est frais, délicieux et à base de tofu lacto-fermenté. Je n’aime pas tofu (je sais, je me répète), mais… il n’y a pas longtemps j’ai goûté le tofu lacto-fermenté. et là ! Oh mon Dieu ! Révélation:) J’ai retrouvé un goût d’enfance : le fromage cottage fait par ma grand-mère. Je vous ai alors concocté « le fromage à la ciboulette comme chez ma grand-mère ».

Ingrédientsfeta lacto-fermente 20 pt

1 Barquette de tofu lacto-fermenté
1 petit oignon jaune
100 ml de crème de soja
½ c à c de sel, ½ c à c de poivre fraîchement moulu
une poignée de ciboulette
le jus d’un citron

On place tous les ingrédients, grossièrement coupés (à part la ciboulette) dans le robot-mixeur et on le laisse travailler 2-3 minutes. On hache la ciboulette et on l’ajoute au fromage. C’est prêt (je vous avait dit que c’était rapide). On peut le servir sur des feuilles de salade, avec du pain ou manger directement avec la fourchette.

collage tofu 2feta lacto-fermente 7 ptfeta lacto-fermente 5 pt 2feta lacto-fermente 2 pt

Bon Appétit