Il commence à faire froid (chez nous il a même neigé), l’atmosphère de fête est dans l’air. De plus, avec le confinement nous passons toutes nos soirées (et pour beaucoup d’entre nous également les journées) à la maison. Tout cela donne envie de créer une atmosphère agréable chez soi. Comment faire pour que tout le monde se sente bien à la maison ? Comment créer une ambiance de fête ? La réponse nous est donnée par les danois avec leur art du hygge.

« Une absence complète de tout ce qui est gênant ou émotionnellement accablant ; profiter de la présence de choses douces et apaisantes. » C’est la définition du hygge par Helen Russell qui a écrit un livre sur son expérience au Danemark. Hygge – ce n’est pas un mot nouveau. Il est souvent lié au mot français « bien-être » ou anglais « cosy ». On imagine immédiatement une atmosphère de chalet de montagne, avec un feu dans la cheminée, des chaussettes épaisses et du chocolat chaud. Mais on peut être hygge tout au long de l’année. Les Danois nous donnent des recettes simples pour se lancer.

Nous sommes hygge sans le savoir

En fait, juste avant de donner la recette danoise, il faut savoir que hygge n’est pas propre qu’au Danemark. Dans le livre le plus populaire écrit ce sujet par Meik Wiking « Le livre de hygge », nous apprenons que de nombreux pays ont des noms similaires pour décrire l’art d’être ensemble, de l’Allemagne au Canada, en passant par les pays scandinaves. Ma propre théorie est que ce sont précisément les pays où les conditions météorologiques sont assez dures, avec une météo capricieuse toute l’année, où nous apprenons le mieux à être bien ensemble. Simplement parce que nous sommes un peu contraints d’être ensemble à l’intérieur quand il fait très froid à l’extérieur – les chalets de montagne entrent dans cette catégorie. En Pologne (surtout dans le nord, d’où je viens) nous n’avons pas de mot précis pour l’exprimer, mais c’est quelque chose que nous pratiquons naturellement. Lorsque le mot hygge est devenu populaire, je me suis dit « tiens, c’est quelque chose que nous faisions habituellement ».

Comment garder les souvenirs sans encombrer notre espace

Hygge c’est l’expérience

Si le mot commence à devenir un produit marketing, hygge est davantage une question d’expérience et de sentiment que d’objets qui nous entourent. Même s’il y a des éléments essentiels pour créer une bonne ambiance – bougies, plaids, coussins, gâteaux –, inutile de passer par des magasins spécialisés pour acheter le décor qui répliquera cette atmosphère. Cela doit être inventé par nous-mêmes. Nous avons tous des plaids et des oreillers. Il suffit d’ajouter des bougies, d’éteindre la télévision et les téléphones et d’être ensemble. Ce qui importe énormément est d’être présent. Ce sont les moments où nous décidons de nous reposer. Ce n’est pas le moment d’avoir des conversations « difficiles ». Ce qu’il nous faut c’est juste un peu de chaleur humaine. Sans oublier pour plus de baume au cœur, de bons gâteaux et du chocolat chaud – ou du vin chaud. Nous n’allons pas cacher que les danois consomment beaucoup d’alcool :).

Je ne vais pas essayer d’être super originale, voici la citation du livre de Meik Wiking qui résume en quelques points comment pratiquer le hygge.

LE MANIFESTE HYGGE de Meik Wiking :

1. ATMOSPHÈRE Éteignez les lumières.
2. PRÉSENCE Soyez ici maintenant. Éteignez les téléphones.
3. PLAISIR Café, chocolat, biscuits, gâteaux, bonbons. Gimme! Gimme! Gimme! Gimme!
4. ÉGALITÉ Le nous avant le moi. Partager les tâches et le temps d’écoute.
5. GRATITUDE Prenez-le. Cela pourrait être aussi bon pour celui qu’il obtient.
6. HARMONIE Ce n’est pas un concours. Nous vous aimons déjà. Il n’y a pas besoin de se vanter de vos réalisations.
7. CONFORT Installez-vous confortablement. Prenez une pause. Tout est question de détente.
8. TRÊVE Pas de drame. Parlons de politique un autre jour.
9. TOGETHERNESS Établir des relations et des souvenirs communs. « Vous souvenez-vous de la fois où nous… »
10. REFUGE Voici votre tribu. C’est un lieu de paix et de sécurité.

Ça commence avec nous

Et n’oublions pas que ce n’est pas quelque chose que l’on crée sur demande. Nous n’allons pas dire à notre famille (pire, si nous avons des adolescents) : « arrêtons tout et passons un moment hygge, prenez vos tasses et asseyez-vous sur les coussins ! ». Vous pouvez imaginer ce qui se passera ensuite. Hygge commence par nous. On peut ensuite « contaminer » les autres, mais dans un deuxième temps. Nous devons avant tout créer une atmosphère de bien-être dans nos cœurs : sentir un vrai plaisir à passer du temps avec les gens autour de nous. Puis nous pouvons commencer à faire quelques changements dans notre routine. Pourquoi pas prendre le dîner aux bougies au lieu de la télévision ? On peut préparer des gâteaux qui sentent bon dans toute la maison. Encore mieux, se reposer en paix avec un bon livre et du chocolat chaud. Plus on est détendus, plus d’autres viendront vers nous pour profiter de l’atmosphère que nous créons. J’espère que vous comprenez – hygge, ça ne s’achète pas, comme toutes les belles choses de la vie, ça commence par nous !

Cinnamon rolls – un cadeaux des USA

Banana Bread – un dessert simple et délicieux (10 minutes de préparation, 50 minutes de cuisson)
Un dessert beurre de cacahuètes – amandes – caramel de dattes

Print Friendly, PDF & Email