nice cream

Ça faisait 3 ans que je n’étais pas allée en Pologne. Pire encore : 3 ans que je n’avais pas vu mes parents… Dans une époque moderne et surtout grâce à (ou a cause de ) Skype, on finit par se voir si souvent par écrans interposés qu’on ne se rend plus compte du temps qui passe. Mais la Pologne me manquait (on pouvait le remarquer assez souvent dans mes posts emplis d’une certaine nostalgie). J’étais censée revenir en visite dans mon pays natal pour  Noël, mais vu que j’avais un peu de temps  disponible j’ai décidé de faire une « bonne action » et de venir de façon anticipée passer quelques jours avec ma famille. Hier je comprenais pourquoi j’étais si peu motivée pour y aller : navette vers l’aéroport, puis avion vers Bruxelles, puis un deuxième vers Varsovie, puis les transport en commun vers la gare, puis 4 heures de train… Bref, il faut avoir une santé d’enfer (ou de végan !) pour aller « se reposer » chez papa/maman (en gros il faut se coltiner 16 heures de voyage).

J’ai acheté mes tickets d’avion sans rien dire a personne et j’ai informé mes parents au dernier moment, afin qu’ils puissent tout de même venir me chercher à la gare (16 heures de transports en commun ça suffit pour la journée, les dernière minutes en voiture ce n’est pas trop demander)… Je sais que mon arrivée est un des plus beaux cadeaux que j’ai pu leur faire… Ma mère était tellement contente en apprenant la nouvelle qu’elle criait de joie en m’écrivant sur Skype (heureusement pour moi elle était alors dans un lieu public et n’a pas pu m’appeler pour me détruire les oreilles en criant sa joie… Mais je vous promet qu’on peut littéralement hurler par écrit:) )

C’est agréable de faire plaisir aux gens. Autant que possible j’essaye de ponctuer ma journée de bonnes actions envers le monde. Matthieu Ricard a écrit dans son livre « plaidoyer pour l’altruisme » qu’il est très important d’entourer les gens avec de l’amour (c’est une banale vulgarisation d’ouvrage immense et très intéressant). L’empathie est un sentiment très beau, mais elle peut facilement nous rendre malheureux (si l’on commence à imaginer ce que ressentent les gens en souffrance, nous ne sommes plus capables de les aider efficacement , car nous sommes alors rempli de tristesse). Une personne qui souffre aura plus besoin de notre présence, de petits gestes, de notre amour que de notre totale compréhension de sa situation. L’altruisme est un sentiment important dans la vie humaine parce que chaque personne a besoin d’être aimée. Le plus magnifique don que l’on puisse faire est de transmettre une partie de notre cœur au monde sans rien demander en retour…

Et même si l’on ne recherche pas de récompense j’ai constaté que celle ci se manifeste souvent spontanément dans notre vie… le Karma (dans le sens bouddhiste) est vraiment un concept à méditer.

 « Qui accomplit de sombres actes récoltera de sombres résultats ; qui accomplit des actes lumineux récoltera de brillants résultats.» (Majjhima Nikaya).

Pourquoi ai-je évoqué le Karma ? Parce qu’ hier j’étais donc dans ces avions, complètement déconnectée d’Internet et que ce n’est qu’après avoir atterri à l’aéroport de Varsovie que  j’ai appris que l’Association Végétarienne de France avait publié le lien vers mon tout jeune blog sur leur page Facebook… J’ai ouvert ma boîte mail et j’ai vu : des commentaires, des abonné(e)s, des demandes de contact. Vous n’imaginez même pas à quel point j’étais submergée par le bonheur… Je me suis dit: mince, j’ai dû rendre mes parents particulièrement heureux pour recevoir un tel retour de Karma ! C’est tellement touchant de voir qu’il y a des gens qui s’intéressent à votre travail. Et c’est encore plus beau de voir la sympathie… Je vous remercie de tout mon cœur pour votre gentillesse et les signes d’amitié que vous m’avez tous envoyés.

avf2J’étais en train de préparer le prochain texte pour le blog qui explique de façon quelque peu ambitieuse (il faut bien l’être ! ) « comment vivre 100 ans… voire plus », mais j’ai tout de suite arrêté (ça sera la prochaine fois, j’ai très envie de vous avoir autour de moi 100 ans…voire plus) pour écrire un texte de remerciement pour vous tous. Je veux remercier l’AVF de leur soutien  et je vous remercie du fond du cœur pour vos gentils commentaires. J’espère que je ne vais pas vous décevoir. J’aimerais être attentive a vos demandes, vos souhaits, pour que ce blog soit toujours intéressant pour vous.

J’ai trouvé un commentaire sur le post de l’AVF, dans lequel une fille disait qu’elle n’arrivait pas à bien équilibrer ses petits-déjeuners. Et ça a inspiré ce post. Si vous avez le même problème, cet article est pour vous. Moi, personnellement si je pouvais, je mangerais un « petit-déjeuner » 3 fois par jour. Je m’amuse trop à les préparer. Donc voici pour Caroline et pour vous tous quelques nouvelles propositions de petit-déjeuner.

1) pudding chia-prunes

Première couche : 3 cuillères à café de graines de chia gonflées dans un demi-verre de lait d’épeautre (il faut laisser le tout se reposer 20 minutes pour obtenir une belle consistance). Par-dessus on dépose quelques lamelles de bananes et quelques morceaux de prune.

Deuxième couche : 2 cuillères de flocons d’avoine mélangés avec du lait d’épeautre et 1 banane coupée en morceaux. On décore notre bol avec une belle prune coupé en lamelles.

petitdej1

2) Figue prune lin brun avec de la chantilly végétale.

On commence par moudre 2 cuillères à soupé du lin brun (n’oublions pas que notre corps peut profiter de ses bienfaits uniquement si préalablement on « casse » sa protection dans un blender). Puis on ajoute dans le blender 2 figues, 2 prunes, 1 petite banane et du lait d’épeautre (c’est mon péché mignon, j’adore le lait d’épeautre, mais sentez-vous libres de mettre le lait végétal de votre choix… sauf peut-être celui d’amande qui d’après moi n’est pas suffisamment doux). On dépose le tout dans un bocal. Et puis on prépare la « chantilly » végétale : dont la base est tout simplement le lait de coco. Le secret de fabrication est simple : il faut acheter du lait de coco dans un carton, ou un bocal et le mettre au frigo pour la nuit. Lendemain il faut l’ouvrir sans agiter. Vous verrez qu’il y a 2 couches qui se sont créées dans la boite : une couche très dure de coco et l’eau en bas. On utilise la couche dure : on la met dans le mixeur (on peut ajouter un sucrant, mais personnellement j’évite pour que ça ne soit pas trop écœurant). Une fois bien mixé on dispose notre chantilly sur notre couche figue-lin brun (qui a dû déjà devenir un peu plus compacte, grâce aux capacités coagulantes du lin). On décore tout avec une figue.

faitIMG_3657pt

3) Smoothie lin brun-cacao-kiwi.

Avant de vous présenter cette recette n’oubliez pas que si l’on mange du lin pour le petit-déjeuner il faut penser à boire beaucoup d’eau pendant la journée. Le lin est très absorbant (on le mange pour qu’il absorbe notre matière grasse, mais au passage il absorbe aussi de l’eau), donc pour ne pas subir une déshydratation, buvons de l’eau.

Le Smoothie c’est un petit-déjeuner très simple (à faire et à transporter au cas ou l’on veuille le boire au travail), il suffit de mettre nos ingrédients dans un blender et d’appuyer sur le bouton « marche ». Pendant qu’il tourne on peut s’occuper d’autres choses (le seul bémol c’est le bruit).

Pour cette recette il nous faut 2 cuillères à soupe de lin brun, 1 banane, 1 kiwi, 1 pomme, 2 cuillères à café de cacao en poudre et 2 verres du lait de notre choix ( soja, épeautre, avoine) et un peu de vanille en poudre…

petitdej2

 

4) Nice-creamnice cream

Qui a dit que le petit-déjeuner ne pouvait pas avoir l’aspect d’un dessert ? Si vous n’êtes pas fan de manger quoi que ce soit le matin, commencez par cette recette et vous verrez que vous allez devenir vite accros (en plus on peut le combiner avec mille et une choses).

La veille on coupe 3 bananes mûres et on les pose dans le congélateur. Le matin on laisse les bananes décongeler pendant 10 minutes, puis on les mixe avec du lait de soja et un peu de vanille. On en dépose la moitié dans notre bol . On mixe la deuxième moitié avec 3 cuillères à café de cacao, un peu de noisettes en poudre et encore un peu plus de lait végétal.

Ça, c’est simplement une proposition basique : en réalité nous pouvons mélanger les bananes avec tous les fruits que nous avons à portée de main. Et chaque matin on mange quelque chose d’autre.

Très souvent on a peur de manger des bananes car on se dit : mais c’est calorique, est-ce que je peux me permettre d’en manger trois à la fois ? Certes la banane est un féculent, mais les féculents sont meilleurs à manger le matin, car ils nous donnent une sensation de satiété durant des heures. Qui plus est , la banane est source de magnésium et de vitamines B : tout ce qui est nécessaire pour des gens actifs (physiquement, mais aussi intellectuellement). Donc si vous avez une réunion importante le matin et que vous voulez être en forme jusqu’à tard dans la journée , faites-vous une « glace à la banane » le matin. Bonne humeur et énergie assurées.

petit dej

5) pudding chia-coco et MatchafaitIMG_4142pt

Le Matcha – je n’en avait jamais bu/mangé auparavant, je ne savais même pas comment on le faisait. C’est du thé vert en poudre ! (la couleur verte fluo vient de la chlorophylle qui se cache dans les feuilles fraîches). J’ai découvert que le matcha s’intègre très bien dans les petits-déjeuners. De plus, j’adore que mes petits-déj aient de la couleur. Vu que je ne trouvais plus dans mon magasin de poudre de blé (un poudre verte fluo justement) j’ai décidé de tester le matcha et je n’ai pas été déçue. Ça à très bon goût. De plus le thé vert n’est pas uniquement un puissant antioxydant, mais surtout un allié amincissant.

Première couche : une demi-cuillère à café de matcha, 4 cuillères à soupe de son d’avoine, 1 banane et 1 demi-verre de lait végétal.
Deuxième couche : pudding de chia-coco. On laisse gonfler 4 cuillères à soupe de graines de chia dans ½ verre de lait de coco (le lait cette fois-ci bien agité) pendant environ 15 minutes.
Troisième couche : le fruit de la grenade.

J’adore la grenade, mais j’avais toujours du mal à l’éplucher. On est bien d’accord que la couche qui entoure les petits « graines » est immangeable (bon, mangeable, mais assez acide en goût). Et j’ai trouvé un blog (j’aurais aimé rendre honneur à la personne qui m’a appris cette technique, mais malheureusement ça date d’il y a déjà un an et je ne me rappelle tout simplement pas de qui il s’agit). Bref, il suffit d’éplucher le fruit dans un grand bol d’eau. Les « graines » se détachent ultra facilement et toutes les parties « non comestibles » tombent au fond.

petitdej3

– Bon Appétit –