os 3Les fêtes approchent à la vitesse de la lumière. Nous sommes tellement habitués à être envahis par des pères Noëls dès le mois de novembre qu’on se dit qu’on a plein de temps jusqu’à Noël… Eh non ! Le temps est sans pitié, il court, il court et bientôt on sera plongé dans les fêtes… Pour ma part je ne suis pas prête ! Et vous ? Où en êtes-vous ?

Aujourd’hui je ne vous parlerai pas encore de menu de réveillon, même si j’y travaille… Je vous promets dans quelques jours un article intitulé « Noël en vert » pour vous montrer comment festoyer sans viande, vous aurez ainsi le temps d’anticiper vos emplettes et préparations.

coeurEn fait, je n’ai jamais mangé de viande pour Noël. En Pologne (je vous ai dit qu’on mangeait beaucoup ?;)) la tradition veut qu’on trouve 13 plats sur la table du réveillon ; ils sont composés de produits qu’on ramasse dans la forêt (champignons, baies…), qu’on cultive dans les champs (grains de pavot, de blé, d’orge…) et qu’on pêche (généralement une carpe que pour ma part je n’ai jamais mangée ayant trop pitié de ce pauvre poisson acheté encore vivant…). Je vous proposerai quelques plats qui, même si vous n’êtes pas végétariens/végétaliens, constituent de bonnes idées gourmandes pour « revisiter » votre menu de Noël. Patience donc, le menu de fêtes est en préparation (spoiler : une recette de « faux gras » maison notamment...)

Ceux qui me suivent sur Facebook savent déjà que Noël cette année est voilé de tristesse car j’ai perdu mon petit chien d’amour… Si vous avez constaté une pause dans mes publications c’est parce que j’ai eu moins de « goût » à cuisiner sans cette boule d’amour qui me demandait des friandises… Il était capable, même endormi et ronflant, de m’entendre commencer à éplucher une carotte et venir en courant en réclamer un bout…

elvis

Mais il faut bien manger et, surtout, continuer à partager avec vous mes recettes puisque je me suis donné pour mission d’alimenter un blog végan. Je vous propose donc aujourd’hui un plat plus que rapide car il m’arrive aussi, bien que rarement, de ne pas trop avoir envie de cuisiner. Vous qui êtes en train de courir pour préparer les fêtes et trouver des cadeaux, peut-être cela vous arrangera-t-il d’avoir une idée de dîner à préparer en quelques minutes !

poireaux24 pt

C’est un plat aussi rapide à préparer que bénéfique pour notre santé. Nous allons manger des poireaux, aussi bons pour nous que les oignons dont je vous ai déjà présenté les vertus.

poireaux15

Tarte aux poireaux

Ingrédients :

– 1 pâte à tarte prête : bah oui, si on veut que ça soit rapide on achète une pâte feuilletée déjà prête, (BIO de préférence et sans beurre bien sûr !
– 3 poireaux
– ½ verre d’olives noires
– 1 barquette de tofu soyeux
– 1 càc de curcuma, une pincée de piment, une pincée de sel,  ½ càc de poivre blanc fraîchement moulu

On peut aussi ajouter selon ses goûts :

– Tomates séchées
–  1 ou 2 oignons

Préparation :

On coupe les poireaux en lamelles qu’on fait revenir à l’huile d’olive (si on souhaite utiliser les oignons il faudra les faire revenir jusqu’à ce qu’ils soient translucides avant d’y ajouter les poireaux coupés). Pendant ce temps, on prépare notre « crème » en mixant le tofu soyeux avec du curcuma, du sel et une pincée de piment. Le tofu soyeux, une fois mixé, aura une consistance liquide, douce et bien dense (si c’est trop dense, n’hésitez pas à ajouter un peu de crème de soja). Le curcuma donnera une couleur « jaunâtre » comme si on avait utilisé des jeunes d’œufs. On peut d’ailleurs ajouter un peu de curry qui donnera un goût un peu plus prononcé (sans être aussi présent que dans les plats indiens).

tarte poireaux 1

On dispose les poireaux sur la pâte, on ajoute les olives (éventuellement les tomates séchées coupées en petits morceaux) et on couvre de notre préparation de tofu soyeux. On saupoudre de poivre fraîchement moulu et d’un peu de piment si on aime les plats un peu plus relevés.

tarte poireaux 2

On enfourne à 180° pour 35-40 minutes (selon votre four), on peut tourner le moule dans le four en cours de cuisson pour éviter qu’un côté ne soit plus cuit que l’autre. Voilà, un petit plat qui réchauffe, réconforte et qui est assez rapide à faire !

tarte poireaux 3

Astuce :

Si vous voulez gagner des points santé : prenez un peu de graines de chia. Saupoudrez-en quelques unes sur votre pâte à tarte et/ou laissez-en détremper 1 cuillerée à soupe dans ½ verre d’eau pour les ajouter dans la préparation de tofu soyeux.

Post-scriptum :

Je remercie Bérénice qui m’a aidé à faire la correction / rédaction pour rendre ce texte lisible (et compréhensible). C’était un article le plus dur à écrire.

Bon Appétit