dessert raw

Le dessert – Seigneur enfin !!!  On ne peut pas survivre uniquement avec des glaces à la banane !Nous allons donc avoir droit à un nouveau dessert… En fait je suis très dessert, plus dessert que plat de résistance, plus dessert que… je ne sais pas… pour faire court : mon envie de choses sucrées n’a pas de limites. Oui, je sais que c’est difficile d’imaginer un délicieux dessert sans œufs, lait ou beurre. Mais vous allez voir, je vais vous surprendre (du moins je l’espère).  Déjà première chose : ça se prépare en 10 minutes (plus 1 heure au frais, mais vous avez vu ? 10 minutes de travail, on est gâtés, n’est-ce pas ?). De plus, c’est une idée géniale pour les jours chauds – vu qu’il se garde au frigo  – non seulement on ne va pas allumer notre four, mais en plus ça se déguste  tout frais.

En fait, j’ai créé ce dessert il y a une semaine, après 5 minutes de « brainstorming ». Mon Chéri a eu une dure fin de journée et je savais que dans des moments comme ça c’est sympa d’avoir un petit délice qui vous attend dans le frigo. D’après moi tout va toujours mieux après la première cuillère d’un bon « gâteau ». Je n’avais pas énormément d’ingrédients dans le placard, mais je me suis débrouillée avec les moyens du bord. Et ce qui a été le plus surprenant – c’est que c était une réussite. Un tel succès que j’ai déjà dû le répéter 3 fois en 1 semaine, et aujourd’hui c’est le quatrième tour (mais cette fois c’est pour vous ! )

dessert raw

Avant de vous donner la recette je voudrais bien vous parler d’une chose à laquelle vous n’avez sans doute jamais pensé – la nourriture crue. Peut-être que vous avez entendu de parler de « crudivorisme », mais je suppose que votre réaction était comme la mienne il y a encore 2 ans – « QUOI ? Et quoi d’autre, on va peut-être encore danser autour des carottes »… Et en fait laissez-moi vous faire un petit  briefing….

Le régime Raw (« cru » en anglais ) n’est pas une nouvelle mode. Les recherches à son sujet se multiplient depuis le siècle dernier. Et tous le prouvent – le régime cru et très bénéfique pour notre santé (non, je ne mange pas cru et je ne vais pas vous pousser à le faire, mais il y a des astuces pour utiliser les vertus du crudivorisme dans notre vie quotidienne). Il y a deux points importants à savoir concernant ce régime :

I. Sur les enzymes – nous avons dans notre salive, notre estomac et nos intestins toutes les enzymes nécessaires pour digérer la nourriture qu’on avale. Sauf qu’utiliser nos enzymes c’est un processus très coûteux pour notre organisme. Nous y dépensons énormément d’énergie (mais pas une énergie comme pendant le sport) – c’est de l’énergie « interne » – les forces que notre corps possède pour s‘occuper de nos organes. Donc en mangeant de la nourriture cuite nous forçons notre organisme à laisser à l’abandon notre cœur, notre foie, notre cerveau… Quelle est la différence avec la nourriture crue ? En fait tous les fruits, légumes, graines etc. sont bourrés d’enzymes que notre corps peut utiliser pour la digestion. Donc on mange tranquillement notre repas parce qu’il va se « biodégrader » tout seul, sans notre aide et nos organes seront sains et saufs.

Bon, vous allez me dire : ok et pourquoi ne va-t-on pas tout simplement mélanger notre nourriture cuite avec quelques éléments crus… Comme ça « le loup est rassasié et le mouton resté intact» (une maladroite traduction d’un proverbe polonais !). En fait il y a un deuxième élément important qui entre en jeu.

II. Les globules blancs. Le Dr Paul Kouchakoff qui a travaillé dans l’Institut de chimie clinique à Lausanne dans des années 30 a fait des découvertes intéressantes. Au moment où la nourriture cuite entre dans notre bouche notre organisme envoie le signal « attention intrus » (bon, c’est vraiment une vulgarisation de ses recherches, j’espère qu’il ne se retourne pas dans sa tombe). Et ce « signal » arrive directement dans nos intestins qui commencent à produire des globules blancs pour combattre cette « ennemi » (c’est la même réaction que quand on a un virus). Mais malheureusement le niveau élevé de globules blancs qui circulent dans le sang créeront un état inflammatoire. Et ce n’est pas une chose qu’on se souhaite quotidiennement et à long terme:) .

dessert raw

Que faire alors si on veut continuer notre vie normale, mais que ces deux points nous ont fait un peu flipper ? C’est bien d’introduire quelques repas « crus » durant la journée. Vous allez voir que tous les petits déjeuners que je vais vous proposer seront crus (car le lait végétal est cru).

Mais il y a encore une autre astuce très intéressante. Notre corps est une belle machine, mais il a des « failles ». En fait il suffit de manger un aliment cru avant notre repas préparé normalement pour que notre corps envoie un signal à nos intestins : « tout va bien, pas d’intrus » et ça va rester ainsi… C’est une sorte de cheval de Troie personnel.

Mais le régime cru, ce n’est pas uniquement de la « prévention ». En introduisant la nourriture non cuite dans notre quotidien nous pouvons perdre du poids sans faire d’efforts supplémentaires. Il suffit de manger un repas « cru » par jour pour en tirer les bénéfices sur la santé.

Donc, ce fameux dessert d’aujourd’hui, vous vous doutez bien qu’il est cru. (en fait presque tous mes desserts sont crus, car vous allez voir que ca reste un délice – et si c’est possible de combiner la santé et le goût je suis « pour »).

Et voici donc la recette :dessert raw

1 verre de noix de cajou (trempées dans de l’eau quelques heures pour bien assimiler les enzymes)
1/2 verre de flocons d’avoine,
12 dattes (variété medjool – trempées dans l’eau pour bien enlever leur peau)
1 verre d’amandes en poudre ½ verre de pépites de chocolat (on va les fendre dans ½ verre de lait végétal) ,
3 cuillères d’huile de coco (fondue) une pincée de sel.
1ere couche : il faut mixer les noix de cajou avec les flocons d’avoine, 3 dattes. (si c’est trop compact – ajoutez un peu de l’eau dans laquelle les dattes ont été plongées)

dessert rawdessert rawdessert raw

 

 

 

 

2eme couche : on mixe toutes les dattes restantes (bien décortiquées) avec 1 cuillère d’huile de coco et une pincée de sel

dessert rawdessert rawdessert raw

 

 

 

 

3eme couche : 2/3 de chocolat fondu à mélanger avec un verre d’amande en poudre et une cuillère d’huile de coco.

dessert rawdessert rawdessert raw

 

 

 

 

On pose couche après couche (après chaque étape, le temps  qu’on lave notre robot pour la prochaine préparation c’est bien de mettre notre « gâteau » au congélateur pour 2 minutes) . On termine avec le chocolat qu’on verse dessus.
Une heure au congél  et on déguste.

dessert rawdessert rawdessert raw

 

 

 

 

Et n’ayez pas peur des calories. C’est mieux de manger un peu plus de « bonnes calories » que moins de calories, mais plus méchants pour votre corps (et votre poids).

dessert raw

dessert raw

 

Bon appétit

PS.
Pour ceux qui sont intrigués par le régime cru : je vous conseille une (vieille déjà) vidéo d’un cuisinier cru Matthew Kenney qui a donné un discours à Ted. La vidéo est en anglais, et je n’ai pas réussi à trouver sa retranscription en français.
http://tedxtalks.ted.com/video/TEDxOKC-Matthew-Kenney-Are-You