Le temps est venu de poser la question importante : que devons-nous faire de nos cosmétiques ? Nous vivons dans une société qui nous impose la jeunesse éternelle. Les empires cosmétiques nous vendent des crèmes qui coûtent cher, prétendant que si nous ne les appliquons pas, nous finirons fripées et abîmées. Toute notre vie, nous sommes noyés dans la publicité et la promotion des cosmétiques. On dirait presque qu’il est vital d’avoir 50 crèmes, masques et pommades dans notre salle de bain.

À une certaine période, j’ai eu la peau assez fatiguée à cause du manque de sommeil et d’une grande quantité de travail. Une conseillère dans un magasin de cosmétiques m’a suggéré une crème qui coûtait presque 100 euros dans sa toute petite boîte. Elle m’a vanté ses vertus… Le prix et la chimie de cette boîte devaient soi-disant redonner son éclat à ma peau. Mais je me doutais que ce n’était pas la solution. C’est simplement une façon très coûteuse de régler en surface un problème plus profond.

Un labo de chimie sur le visage ?

Ce qui m’a fait peur, c’est la composition de cette crème. Je ne connaissais aucune de ces substances. Et la peau est tout de même un organe qui, même s’il nous protège de l’extérieur, introduit également des éléments externes dans notre sang. Nous lisons de plus en plus d’articles sur les perturbateurs endocriniens que l’on retrouve dans les cosmétiques, les produits ménagers, même dans l’équipement de notre maison (tapis, revêtements de canapés). Je ne peux même plus manger un fruit ou un légume non biologique, sinon je les vois comme une grande usine chimique. Donc, hors de question d’étaler sur ma peau la moitié du tableau périodique.

Utilisons pour notre peau uniquement les ingrédients que l’on peut manger

Il y a une règle dans l’Ayurveda : « ne mettez pas sur votre peau un produit que vous n’auriez pas mangé ». La peau est l’un des plus grands organes de notre corps. Ce n’est pas une barrière en acier. Tout ce qui touche notre peau peut pénétrer à l’intérieur de notre organisme – cette capacité est même utilisée en médecine dans les patchs avec divers médicaments. J’ai donc décidé de faire un test et de n’utiliser aucun produit s’il ne venait pas de ma cuisine – ou s’il n’était pas 100% naturel.

Peut-on vraiment tout remplacer par les produits de notre cuisine ?

Le plus difficile est de faire le travail psychologique. Je me suis dit que les laboratoires travaillaient tout de même sur des formules complexes vendues à des prix élevés. Était-il possible de remplacer si facilement ces « miracles » par des choses trouvées dans ma maison ? J’ai décidé de me donner une chance avec mon mini-laboratoire domestique. Je dois admettre que cela fait trois ans que j’utilise des produits naturels et ma peau est toujours impeccable. Je ne fais pas tous mes produits toute seule. J’admets que s’il s’agit de savons, de shampoing, de dentifrice et de produits de maquillage je me tourne vers des professionnels. Pour ces produits, j’ai décidé de faire un grand raccourci. Je fais confiance à LUSH (et je projette de tester Typographie). La plupart de leurs ingrédients sont d’origine naturelle, les cosmétiques sont végétaliens, non testés sur les animaux et tous les emballages sont biodégradables ou recyclables. Ainsi, pour tous les produits que je ne suis pas en mesure de faire moi-même, je me base sur leur savoir-faire.

Utilisation d’huiles – pour hydrater et nourrir la peau

Si l’on mange bien, que l’on dort d’un sommeil réparateur, que l’on fait du sport en évitant les cigarettes et l’alcool, c’est très facile de conserver sa peau dans un bon état. À 80%, ma routine beauté consiste à utiliser diverses huiles. Personnellement, je suis fan de l’huile d’amande douce qui est une source de vitamines A et E – nécessaires pour protéger la peau. Souvent, j’ajoute aussi de l’extra vitamine E pour augmenter l’effet anti-rides. Vous pouvez utiliser l’huile de votre choix.

Huile d’amande douce : une crème pour le visage et le corps.

C’est un soin anti-inflammatoire, antioxydant, et grâce à son acide phénolique et à ses acides gras, cette crème a des capacités réparatrices et lissantes (oui, elle lisse nos rides). C’est une crème anti-âge et la moins chère au monde. En outre, vous pouvez ajouter un peu de vitamine E achetée dans la pharmacie pour augmenter ses propriétés anti-âge. Les personnes à peau grasse doivent éviter de l’appliquer sur les zones sensibles. L’huile d’amande douce nourrit notre peau et traite ses imperfections. Lorsque vous l’appliquez, massez vigoureusement vos jambes, vos fesses et même votre estomac – c’est la meilleure façon de vous protéger de la cellulite. C’est la « crème » la plus hydratante que l’on puisse trouver. En deux ou trois utilisations, on se débarrasse de toutes les zones sèches – même les coudes et les genoux deviennent doux. Et si vous êtes enceinte, n’hésitez pas à l’utiliser pour prévenir les vergetures.

L’huile de noix de coco – démaquillant et soin dentaire.

J’essaie de diminuer sa consommation, il y a beaucoup de soucis écologiques la concernant. J’ai minimisé son utilisation uniquement pour en faire mon démaquillant et un bain de bouche. En tant que démaquillant c’est vraiment excellent, elle élimine tout, même les mascaras les plus imperméables que vous connaissez. Il suffit d’étaler doucement l’huile sur votre visage, de masser doucement, jusqu’à ce que vous ressembliez à un panda, puis de retirer ce « masque ». J’espère que, comme moi, vous utilisez des lingettes nettoyantes en tissu. De plus l’huile de noix nourrit notre peau et nos cils – certains osent dire qu’après quelques semaines d’utilisation nos cils deviennent plus épais. Chaque matin j’applique également la règle d’Ayurveda et je fais un bain bouche de 15 minutes avec de l’huile de coco. Elle a un effet antibactérien, prévient l’apparition des plaques et, à long terme, blanchit le dents.

L’huile de ricin – un soin pour les cheveux

L’huile de ricin nourrit nos cheveux, mais leur donne également douceur et brillance. Il suffit d’appliquer un peu d’huile sur les cheveux une à deux heures avant le lavage – cela dépend du temps que vous avez devant vous. C’est le seul produit qui est capable de pénétrer les cheveux et de les nourrir de l’intérieur. Ne faites pas votre masque à chaque lavage, car les substances actives intègrent vos cheveux et persistent pour plusieurs lavages.

KUMKUMADI Taila Oil pour une utilisation sur le visage

C’est un produit emprunté à l’Ayurveda. C’est un mélange d’une quinzaine de plantes et d’huiles. Il contient également du safran – un ingrédient utilisé par Cléopâtre elle-même pour ses soins corporels. Cette huile élimine toutes les imperfections – petites cicatrices, points noirs, poches grises sous les yeux et même piqûres de moustiques. Vous pouvez faire une cure d’une semaine. À raison de 3 fois par jour, appliquez 3 à 5 gouttes sur le visage et rincez à l’eau 15 minutes plus tard. Ensuite, nous pouvons l’utiliser une fois par jour. Attention : les personnes à la peau très grasse et aux pores ouverts ne doivent l’appliquer qu’une seule fois par jour avec 2 à 3 gouttes et si la peau devient plus grasse, il faut éviter.

Aliments – un cosmétique qui agit de l’intérieur

La peau reflète la santé du sang et du système digestif. Ces systèmes sont étroitement liés, de sorte que la chimie saine du sang et la digestion forte sont des facteurs essentiels pour une peau saine. En soutenant la digestion et en nettoyant les toxines du sang, la peau sera douce, souple, claire et forte. Pour ce faire, nous devons compter sur des aliments sains : les légumes (si nous pouvons les manger crus, c’est tellement mieux) beaucoup de noix (pour les oméga 3 et 6). Vous devriez boire de l’eau de citron, des infusions de gingembre, des infusions de thym pour stimuler le travail de votre foie – le centre détoxifiant de votre corps. Il ne faut pas non plus négliger le sommeil réparateur, le sport et la méditation (si vous en avez le temps – elle est vraiment bénéfique pour calmer le stress quotidien).

Quelques recettes maison :

Et à la fin, jetons un œil dans la cuisine et la salle de bain pour voir ce que nous pouvons utiliser au quotidien :

Gommage pour le corps

Les spécialistes de l’Ayurveda conseillent d’utiliser du savon sur les parties intimes et de bien gommer, rincer à l’eau et hydrater à l’huile le reste du corps.

Gommage au marc de café avec l’huile de notre choix. On peut utiliser de l’huile d’amande douce ou de noix de coco – même l’huile d’olive peut faire l’affaire. C’est super simple : pour 5 cuillères à soupe de marc de café on ajoute 1 cuillère à café d’huile. On applique le mélange sur notre corps et on frotte pour enlever les peaux mortes. La caféine adoucit la peau et aide à combattre la cellulite. L’huile adoucit également la peau.

Gommage au gros sel, jus d’un demi citron et huile de notre choix. J’ai testé même avec de l’huile d’olive – une fois bien rincée, il n’y a plus de parfum. On prend 5 grandes cuillères à soupe de gros sel, le jus d’un demi citron et 1 cuillère à soupe d’huile. C’est donc un mélange qui peut venir à 100% de notre cuisine. Ce gommage adoucit notre peau – l’effet est visible directement et donne une peau de bébé.

Soins du visage :

Gommage au sucre et huile de notre choix. 2 cuillères à soupe de sucre et ½ cuillère à soupe d’huile et on frotte bien le visage. Le gommage a un effet nettoyant et stimulant.

Jus de citron. Quelques gouttes de jus de citron fraîchement pressé à appliquer le matin. Avec le reste du citron, on peut diluer le jus avec de l’eau tiède et boire le mélange à jeun. La vitamine C réveille et illumine notre peau. De plus, le citron aide à se débarrasser des points noirs

Masque facile de banane trop mûre. On écrase une banane trop mûre pour être mangée avec une fourchette et on l’applique sur la peau pendant 1 minute.

Concombre – poser des lamelles de concombre frais pendant 2-3 minutes – effet hydratant et illuminant visible directement.

Les pochettes de thé noir ou verte, tièdes – à poser en dessous des yeux pendant 10 minutes pour enlever les poches. Effet immédiat.

Print Friendly, PDF & Email

This post is also available in: Anglais