chou farciÇa y est, je suis de retour en France, de retour dans ma cuisine. Et je suis très heureuse, car ma petite cuisine commence à accueillir des invités internationaux (via le blog, bien sûr, car la seule présence physique derrière les fourneaux hormis la mienne, c’est celle de mes deux chiens qui usent de tous les charmes possibles en espérant voir tomber par inadvertance quelques légumes). Mon blog a commencé à recevoir la visite d’internautes Suisses grâce au gentil partage de « swissveg » sur leur site Internet et Belges grâce à l’« Infor vegetarisme ». Je vous remercie pour vos visites, vos gentils mots et je remercie les organisations de partager l’adresse de Veglamour, vous avez apporté du soleil dans mon quotidien… et j’en avais besoin, surtout en Pologne !… J’avais oublié a quel point il pouvait faire gris en Pologne en cette période de l’année. Non seulement le soleil ne fait grâce de sa présence que quelques petites heures par jour, mais il faut en plus le deviner … on ne le voit vraiment pas. À partir du mois d’octobre jusqu’à la fin du mois de mars, une couche de nuages gris persistante crée une sorte de plafond nous séparant du ciel bleu. Mais on s’y habitue. C’est même assez charmant. On a l’impression que le monde s’est arrêté, qu’on est figé dans le temps et que la nature autour de nous est transformée en foret enchantée ( surtout si on choisit comme lieu de promenade le vieux cimetière abandonné). C’est une période magique et apaisante malgré cette ambiance terne.

collage pologne

Je vais essayer de vous concocter quelques plats venant de mon pays d’origine. Je ne vous cache pas qu’ils ne sont pas super légers (même étant végétaliens), car on utilise beaucoup de pommes de terre dans nos recettes. Mais bon, en hiver on a envie de manger des choses qui « tiennent au ventre »…

La Pologne est un pays aux fortes traditions catholiques où certaines périodes pénitentielles imposées par l’église étaient jadis très respectées, ce qui fait que la cuisine polonaise est traditionnellement composée de nombreux plats sans viande. Dans ma famille on n’était déjà pas de gros « viandards », ce qui m’a permis encore plus facilement faire la transition vers un régime végétarien à l’âge de 16 ans

chou farci

Aujourd’hui je vais vous présenter une recette de mon papa, le chou farci au sarrasin. Je n’ai rien touché à rien lors de la préparation, celui ci adorant faire la cuisine « en solo ». Je l’ai tout de même forcé à accepter mon intrusion à ses cotés afin de réaliser les photos de préparation de son plat. Si les images vous ne semblent pas rendre honneur au plat, c’est parce que c’était difficile de coopérer avec mon père en cuisine (traduction : c’est vraiment un miracle qu’il m’ait laissée y entrer).

Chou farci au sarrasin :

collage chou farci11 chou
4 pommes de terre (crues)
2 oignons
1 verre de kacha (gruau de sarrasin)
un peu de sel d’Himalaya, du poivre blanc fraîchement moulu, un peu de cumin, de curry et de piment

Mon papa ne l’a pas fait, mais j’aurais ajouté encore 2 cuillères de persil séché

 

On commence par cuire le gruau de sarrasin dans un bouillon de légumes et on le laisse refroidir. Entre temps on râpe les pommes de terre crues (c’est la partie la plus dure a faire, chez moi j’utilise le robot – l’effet est comparable). On coupe l’oignon en petits dés et on le fait sauter à la poêle avec un filet d’huile d’olive.

chou farci2

On mélange les 3 ingrédients : le sarrasin, les pommes de terre et les oignons et on ajoute les épices.

Pour préparer le chou il faut couper les noyaux durs et mettre le chou (entier) dans une casserole avec de l’eau bouillante pour 3-5 minutes. Il faut que les feuilles soient tendres mais pas trop molles. Une fois le chou sorti, on sépare toutes les feuilles et on les laisse refroidir.

collage6

Puis il suffit de fourrer les feuilles de chou avec la farce de sarrasin et de pommes de terre, en roulant bien et en fermant les bords de la feuille. On dispose les choux farcis dans un plat allant au four, on couvre de quelques feuilles de chou restant et on place le tout au four bien couverts pour environ 1,5-2h à 180°. Pas besoin de matière grasse ni d’eau. On peut servir chaud avec un peu de crème de soja, ou les faire sauter sur la poêle pour les rendre un peu plus croustillants.

chou farci5

Chou farci au riz :

1 verre de riz blanc
3 oignons
500 gr de champignons
du poivre, du sel, du curry, du cumin
1 boite de concentré de tomates
1 cube de bouillon de légumes

On saute les oignons, puis on ajoute des champignons coupés en petits morceaux. On mélange avec le riz (pour qu’il soit plus « diététique » on le cuit la veille), on ajoute les épices et on farcit nos choux.

 

collage golabki1

 

 

 

 

 

 

 

 

colage golabki6

Avant de mettre au four on couvre le chou avec le concentre de tomates mélangé avec de l’eau et avec des épices. On couvre les choux avec quelques feuilles de chou restantes et on met au four pour 1h. Les feuilles de dessus seront bien séchés à la fin du cuisson, mais nos choux farcis à l’intérieur de plat garderont leur tendresse.

collage7

chou farci

 

Bon appétit