pâtes dietetiques

Qui n’aime pas les pâtes ? J’espère que c’est une question rhétorique, car d’après moi, les pâtes, c’est le bonheur à l’état pur. Je les adore dans toutes les formes et couleurs. Est-ce que vous avez un plat que vous mangez quand tout va mal ? J’étais convaincue que pour moi c’était le chocolat noir, mais je me suis rendue compte que dès que je me sens malheureuse, que j’ai une mauvaise nouvelle ou que j’ai des petits soucis : je prépare des pâtes. J’en ai toujours une boite dans mon placard, ça me rassure, elles sont là pour moi « au cas où ». Des que je ne suis pas bien je les fais cuire al dente. Peu importe l’heure de la journée (midi ou minuit). Ma recette « bonheur » ce sont les farfelles (mes favorites) avec un peu d’huile d’olive, d’origan, d’herbes de Provence, de sel et de poivre. Même si j’adore cuisiner, j’avoue que quand je mange toute seule je suis une adepte de la simplicité et je trouve mon bonheur dans les goûts le plus basiques. Mais ce n’est pas la recette que je veux partager avec vous (bon je l’ai déjà fait). Aujourd’hui nous allons nous faire des pâtes farcies.

Vous allez me dire : les pâtes, mais ça fait grossir. Et non, n’ayez pas peur (il faut juste savoir choisir les bonnes). Les dernières recherches publiées dans le « Journal of The American Dietetic Association » démontrent que les personnes qui mangent entre 47 et 64% de glucides par jour sont plus maigres que les personnes qui en mangent moins de 47 % et qui les remplacent par des protéines.

pâtes dietetiques

Vous allez me dire : les pâtes, mais ça fait grossir. Et non, n’ayez pas peur (il faut juste savoir choisir les bonnes). Les dernières recherches publiées dans le « Journal of The American Dietetic Association » démontrent que les personnes qui mangent entre 47 et 64% de glucides par jour sont plus maigres que les personnes qui en mangent moins de 47 % et qui les remplacent par des protéines. Oui, oui, les fameuses protéines sont capables de nous faire gagner du poids à long terme. Et ces délicieuses pâtes, non seulement ne nous feront pas prendre des kilos, mais si on les associe avec beaucoup de légumes on va en perdre (des kilos) – c’est ce que la dietetic assosiation a prouvé aussi. Mais (il y a toujours un « mais « ), faites attention : il y a glucides simples et complexes. La différence est facile à saisir : les glucides simples ont un goût sucré, et les complexes… non (on les retrouve dans les fibres alimentaires). Comme vous pouvez imaginer, si on vous conseille partout de manger le blé complet, c’est parce qu’il contient plein de fibres – donc de glucides complexes. Le raison pour laquelle on aime moins les pâtes de blé complet c’est parce qu’elles ont un goût moins sucré que les pâtes blanches (voir pas du tout). Privilégiez malgré tout les pâtes de blé dur pour perdre vos kilos. Au cas où vous n’auriez a portée de mains que des pâtes « blanches » faites-les cuire bien al-denté (car plus elles seront moelleuses, plus elles dégageront de sucres).

Alors, tentés par les pâtes (de blé complet ?)

Recette

pâtes dietetiques

1 paquet de cannellonis
Un brocoli (cru)
Des tomates séchées au soleil
Un verre de noix de cajou
3 cuillères à café de levure maltée douce
3 cuillères de « crème fraîche » végétale
Du sel, du poivre et du curry

La béchamel :

1 verre de lait d’amande (sans sucre)
1 demi-verre de farine de blé complet
une pincé de sel, une pincé du poivre, et de la noix de muscade

Préparation

N’oublions de tremper nos tomates et noix dans de l’eau (il faut que les noix restent dans l’eau minimum 8 heures pour que notre corps puisse assimiler toutes les substances nutritives qui se cachent dedans, sinon, la puissante protection des noix ne sera pas cassée par notre estomac). Et là, c’est notre assistant – robot qui va faire toute le travail. Il suffit de lui « donner » tous les ingrédients et il va les mixer en 3 minutes.
Puis il suffit de farcir nos pâtes…

pâtes dietetiquespâtes dietetiquespâtes dietetiques

pâtes dietetiquespâtes dietetiquespâtes dietetiques

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois que notre travail de remplissage des cannellonis est achevé, nous allons préparer une fausse  « béchamel ». (Bien sur nous pouvons préparer de la « presque vraie béchamel » en remplaçant le beurre par de l’huile d’olive, mais notre plat sera alors beaucoup plus calorique). On réchauffe un peu de lait végétal (non sucré – je vous conseille le lait d’amande), on ajoute du sel, du poivre, on gratte un peu de noix de muscade et quand le lait est chaud on ajoute (en remuant énergiquement avec le fouet ) un demi verre de blé complet… On éteint le feu, et on continue à fouetter pour obtenir une texture soyeuse.

Là, il suffit de mettre nos cannellonis dans un plat allant au four, de couvrir avec notre « béchamel » et d’enfourner à 180° pendant 15-20 minutes. (Préchauffez votre four avant)

Et voilà. Un dîner rapide, sans matière grasse, et avec deux fois moins de calories !!!

pâtes dietetiques

 

Astuce

Si (comme moi) vous n’avez pas ce truc machin bidule pour farcir les pâtes il y a un moyen facile : les gants en latex (sans poudre !) : il suffit faire un nœud de 4 doigts et couper le bout du cinquième. Le remplissage se fait ultra facilement.

Bon Appétit