Le stress – il fait partie de notre vie. C’est une réaction naturelle lorsque notre cerveau détecte un « danger ». Bien que dans les temps modernes un « danger » ce n’est plus un animal sauvage qui nous attaque. Le signal de « danger » peut être déclenché par trop de responsabilités, pas assez de temps pour tout faire. Ça peut nous surprendre à tout moment. N’arrive-t-il pas, chaque fois que nous avons presque trouvé la manière d’organiser nos vies, qu’un nouvel obstacle nous tombe dessus ? Et même si nous sommes généralement calmes et détendus, quand cela arrive, il est vraiment difficile de se calmer. J’aurais aimé vous convaincre du fait que la méditation est le meilleur remède contre le stress, parce que j’ai lu des tonnes de recherches là-dessus et j’en suis complètement convaincue… sauf que, malheureusement, je n’ai jamais trouvé assez de temps (!) pour la pratiquer sérieusement… Et je pense que beaucoup d’entre vous non plus.

4 règles de minimalisme apprises lors de mon burn-out

Cependant, j’ai quelques conseils que je peux partager avec vous :

1. Massage des mains.

Certainement que rien ne peut remplacer 2 heures de massage dans un centre de beauté, mais comme nous sommes surbookées et n’avons que quelques minutes… On peut le faire nous-mêmes. Nous aurons donc besoin de crème pour les mains (ou de toute autre crème – quand elle sent bon, c’est encore mieux) et nous commencerons le massage en appuyant sur la paume d’une main avec le pouce de l’autre. Il faudra masser fermement pendant environ une minute (ou même plus si vous avez le temps) et terminer avec un bon étirement de tous les doigts – je ne les fais pas craquer, le bruit me donne des frissons. Un conseil à savoir : selon les acupuncteurs, la zone à ne pas négliger est celle entre le pouce et l’index.

2. Respirer correctement…

… c’est un véritable art ! Il s’avère que l’on ne sait pas respirer : nous respirons trop vite, pas assez profondément et nous bloquons notre diaphragme. Une respiration plus lente, plus profonde et plus stable aide à réduire la tension artérielle et à ralentir le rythme cardiaque. En situation de stress, il suffit d’inhaler l’air par le nez et d’imaginer comment il remplit votre corps, jusqu’aux orteils de vos pieds (même si physiologiquement ce n’est pas tout à fait son chemin ;)), puis expirer par la bouche, sans jamais bloquer le diaphragme ou marquer un temps d’arrêt… Et on répète ceci plusieurs fois. Ah ! Il est conseillé d’être debout pendant cette session de respiration – la position assise compresse nos poumons et diminue leurs capacités.

3. Linalol et les huiles essentielles.

Linalol c’est une substance chimique présente dans divers fruits et herbes (comme le citron, la mangue, le basilic, la cannelle… ou le cannabis ! ). Akio Nakamura, chercheur à l’Université de Tokyo, a montré que l’inhalation de linalol aide à maintenir le niveau de globules blancs déclenchant des réactions de stress à zéro. Respirer le linalol réduit également l’activité de 109 gènes qui seraient normalement stimulés dans des situations perturbantes. Il y a deux solutions : soit vous pouvez manger une mangue mûre (mais vous n’avez pas toujours de fruits exotiques avec vous), soit vous pouvez simplement acheter des huiles essentielles avec du linalol (on les trouve facilement dans les magasins bio). Je vous conseille de garder une bouteille dans votre sac (ou dans un tiroir au travail). Il suffit de le mélanger avec de l’huile d’amande douce (50 gouttes d’huile essentielle pour 50 ml d’huile d’amande douce) et de l’appliquer sur les poignets lorsque le stress arrive, son effet calmant vous surprendra.

4. Eau glacée.

En cas de stress intense, entrez rapidement dans la salle de bain et mettez de l’eau très froide derrière les lobes d’oreille et sur les poignets – c’est un remède de grand-mère, mais l’effet est garanti !

5. Manger un dessert !

La façon la plus amusante de se détendre que j’ai gardée pour la fin : manger un bon dessert ! Il n’y a rien de mieux qu’un bon dessert. Et bien sûr, il doit être votre préféré. Pour moi, ce sera certainement un cheesecake ! Sinon un carré (pour moi c’est plutôt une barre entière) de chocolat peut faire l’affaire.

Print Friendly, PDF & Email

This post is also available in: Anglais