5 étapes pour créer une garde-robe minimaliste
5 étapes pour créer une garde-robe minimaliste
5 étapes pour créer une garde-robe minimaliste

Vous sentez-vous submergé par vos vêtements ? Il fut un temps dans ma vie où ma garde-robe a commencé à me faire peur. Une fois par semaine, je devais nettoyer mon placard et, pourtant, à chaque fois que je sortais quelque chose trois autres vêtements tombaient sur la tête… Après une semaine, le désordre était de retour et j’étais obligée de tout réorganiser… à nouveau.

Je n’avais pas l’impression d’avoir trop de vêtements. Marie Komodo nous conseille de garder les articles qui nous donnent du bonheur… Eh bien, je peux le dire : j’ai adoré chaque élément de ma garde-robe… Bien sûr, je ne les portais pas tous (en fait, je ne portais que 20 % de mes vêtements). Mais je les ai tous gardés, juste au cas où. Je me disais : un jour je les porterai à nouveau … un jour … et ce jour ne voulait pas arriver.

On est entouré d’objets inutiles

Quand j’ai emménagé dans un petit appartement, j’ai commencé à me lasser des vêtements qui tombaient sur ma tête (à les remettre à leur place à chaque fois). Tout a commencé avec un simple désir de ne pas être forcée à ranger mon placard 10 fois par mois. Mais dès que j’ai commencé à organiser ma garde-robe, j’ai découvert la paix que le minimalisme peut apporter dans la vie. C’est incroyable à quel point on se sent plus léger quand on n’est pas entouré d’objets inutiles. J’ai fait ma transition vers le minimalisme il y a quatre ans. J’ai gardé seulement 20% de mes vêtements. J’ai réussi à créer mon propre style. Je porte des vêtements qui donnent l’impression d’être ma seconde peau, je n’ai jamais ressenti de stress en regardant mon placard et même quand je pars en vacances, ma valise est légère. Grâce au minimalisme ma maison est propre, bien rangée et plus rien ne me tombe sur la tête.

Comment garder des souvenirs sans encombrer notre maison

Et voici mes conseils pour alléger votre garde-robe, étape par étape :

1. Tout d’abord, il faut être de bonne humeur :

avoir beaucoup de temps, être en forme et préparer une playlist avec de la musique qui vous donne de l’énergie (vous en aurez besoin). Il est préférable de commencer le matin, car cela peut prendre un certain temps (il faut compter plusieurs séances d’essayages et quelques moments de réflexions et de doutes). Si vous rencontrez un moment de « blocage mental », rappelez-vous que dans ce nouveau mode de vie vous vous sentirez beaucoup mieux (il n’y a donc pas de place pour le regret). Nous devons préparer 2 sacs et plusieurs boîtes dans lesquelles nous garderons désormais les vêtements dans notre garde-robe.

2. Nous divisons les vêtements en quatre catégories :

la première est celle avec tous les vêtements que nous aimons, que nous portons et dans lesquels nous nous sentons à l’aise. Ce sont donc les vêtements que nous garderons. Pour mieux les ranger dans le placard, je vous suggère de préparer des boîtes : il est très pratique de ranger des vêtements dans des boîtes avec des post-it et des inscriptions : t-shirts, pulls légers, etc. Nous n’avons pas besoin d’aller chez IKEA pour acheter des boîtes spéciales. J’ai trouvé une collection de beaux boites-cadeaux à la maison qui ont bien fait l’affaire. La meilleure façon de ranger les vêtements dans ces boites est de les plier et de les envelopper ensuite sous la forme d’un burrito : ils sont plus faciles à placer dans des cartons, plus faciles à voir, plus faciles à sortir, plus faciles à stocker (et la forme du burrito ne cause pas de plis supplémentaires). N’oubliez pas de mettre à l’intérieur de chaque boîte un peu de savon ou de petites boules avec votre parfum préféré. Eh bien, la première partie est faite. C’était facile.

Les 4 façons dont la garde-robe minimaliste a changé ma vie

3. La deuxième catégorie est constituée de vêtements « problématiques ».

Ceux qui vont nous bloquer et nous gratter la tête. Ce sont ce que j’appelle des vêtements « parasitaires ». Ils occupent notre espace et notre tranquillité d’esprit. Ici, nous trouvons tous les vêtements que nous aimons mais qui ne nous vont pas. Il est difficile de leur dire au revoir… Après tout, ils nous plaisent… Alors, que faire avec eux ? J’ai une technique parfaite : il faut les essayer. Et nous devons dire « au revoir » à tout ce qui est trop petit (non, nous ne perdrons pas de poids pour mettre enfin ce jeans qui est dans notre placard depuis 4 ans) et aussi tout ce qui est trop grand et trop inconfortable. Donc, pour récapituler, dans le numéro deux, on ne peut garder que quelques objets, le moins c’est mieux. Et pour être sûr que nous n’en garderons pas trop dans cette catégorie – choisissons un petit sac pour les stocker. Nous pouvons les garder dans un coin de la pièce (ou du placard) et nous reviendrons pour recommencer leur tri 2 à 4 semaines plus tard. Il n’y a qu’une devise : tout doit disparaître:)

Nos vêtements – la plus grande pollution mondiale et 6 moyens de la stopper

4. La troisième catégorie sont donc les pièces rejetées de la catégorie 2. Ce sont aussi nos vêtements « souvenirs »

ceux que nous n’avons pas porté depuis très, très longtemps… mais nous les gardons au cas où la tendance reviendrait à la mode… d’ici 10 ans… qui sait ? Ici aussi, nous trouvons toutes nos bêtises de shopping, les vêtements que nous avons achetés parce que c’était pas cher, parce que j’étais déprimé, parce que je pensais que j’aimais cette couleur, etc. Leur heure est venue : ils doivent disparaître de notre garde-robe, il n’y a aucune pitié. Si ces vêtements sont de bonne qualité et peuvent être appréciés par d’autres : on peut les offrir à nos amis ou les vendre sur Internet. Mais ne les gardez pas plus de 2-3 semaines. Si vos amis ne sont pas intéressés et s’ils ne se vendent pas sur Internet – donnez-les aux organismes de charité. Essayez de jeter le moins de vêtements possible. N’oublions pas que tout ce que nous jetons finira par être brûlé ou finira comme des déchets dans les décharges des pays pauvres… Avant de les jeter, pensez à leur donner une seconde vie. Une bonne idée est de couper vos vêtements en petits morceaux et de créer un oreiller rempli de ces chutes. Les tissus de coton peuvent également être utilisés pour créer des éponges ou pour nettoyer à la maison.

5. Il est temps pour un petit bonus, une catégorie « secrète ».

Ce sont nos préférés, les confortables, notre bien-aimé : les t-shirts et les chemises trouées. Je ne sais pas si vous êtes comme moi ou si c’est mon esprit punk qui ressort, mais bon sang, comment j’aime porter mes vieux t-shirts troués. Le coton est si délicat (s’il est bien usé ;)) que les t-shirts et les chemises sont juste irrésistiblement doux. Si vous avez ce genre de « chouchou » merveilleusement confortables, gardez-les. Je les porte quand je suis seule à la maison, c’est mon moment de cocooning 🙂 J’ai un tiroir spécial avec des T-shirts, 2-3 chemises et sweatshirts que je connais depuis quasiment toute ma vie. J’ai trop ri quand j’ai appris que mon ami avait exactement le même tiroir secret, avec des vêtements super confortables bien cachés aux yeux des autres.

Mon expérience de vivre une semaine sans rien dépenser

Bien joué, bon travail.

Après une journée de tri, vous pouvez soudainement avoir beaucoup de doutes. Faites confiance à vos décisions et ne regardez pas en arrière, croyez-moi, votre vie deviendra beaucoup plus facile. Vous pouvez commencer à profiter de la paix en regardant déjà votre placard propre et bien rangé. Personnellement, j’ai répété ce genre de nettoyage 3 fois de plus, parce que chaque fois je me disais que j’avais encore trop de vêtements « parasites ».

Une nouvelle vie commence

Et la dernière étape, la plus difficile : nous n’achetons plus rien qui ne soit pas indispensable ! Quand vous voulez acheter de nouveaux vêtements, demandez-vous : pourquoi ? Et « en ai-je vraiment besoin ? » et « est-il biodégradable, écologiquement responsable et éthique ? » Et surtout, prenons soin de notre corps – c’est notre plus belle robe. Faites du sport, des massages, appliquez des crèmes, des masques pour le corps et les cheveux, dormez bien. Même les plus beaux vêtements n’illuminent pas notre visage comme un sourire sincère et des yeux pleins de bienveillance.

7 vérités que j’ai apprises sur l’argent et qui me servent jusqu’à aujourd’hui

Et vous, ça vous tente de tester le minimalisme? Une garde-robe « capsule » vous donne l’envie? Partagez vos impressions avec nous.

Print Friendly, PDF & Email

This post is also available in: Anglais