mars 2016

Joyeuses Pâques

apero14 pt

Fêtes de Pâques.  C’est la période de l’année pendant laquelle j’ai le plus envie de dormir… Et ce n’est pas la « fatigue de printemps », le surdosage en chocolat ou quoi que ce soit. Ce sont les souvenirs de mes fêtes d’enfance qui me font bailler. En Pologne il n’y a pas de tradition de chasse aux œufs, etc. On a des traditions…fatigantes.

Dans ma famille, ma mère est catholique et mon père athée. Au début de notre éducation c’est ma mère qui imposait ses règles… Une d’entre elles était d’aller à l’église, surtout pendant la période des fêtes… Et pour Pâques il fallait aller à la messe de 6h du matin (et cela veut dire, le réveil à 5 h pour avoir les places assises– mais pas possible de dormir, l’église du XIV siècle, pas chauffée)… Donc, le reste de la journée… j’ai toujours baillé….

apero21 pt

Le curcuma – un antidote pour (presque) tous les maux

curcuma 24 pt 2

C’est la Saint Patrick et je suis probablement la seule qui ne vous proposera pas un plat de couleur verte… mais plutôt orange… Croyez-moi, après les festivités « à l’irlandaise » vous serez ravis de pouvoir manger exactement ce plat-là. La couleur orange lui vient des grandes quantités de curcuma… qui est connu dans la médecine traditionnelle comme un des meilleurs remèdes pour les problèmes de foie (qui, je suppose, sera probablement légèrement fatigué après les bières de couleur verte;)).

J’aime vraiment le concept que tout ce que je mange soit bon pour la santé. C’est passionnant d’intégrer des ingrédients qui ajoutent non seulement du goût mais qui en plus prennent soin de notre corps. C’est justement une de raisons pour lesquelles j’adore cuisinier… Certes cela me prend 15-20 minutes de plus que ceux qui mettent leurs surgelés dans le micro-onde… mais mon assiette est ma pharmacie… et la leur les enverra vers la pharmacie dans quelques années (à cause d’excès de sels, de sucres et de gras ajoutés dans des plats surgelés;)) Je suis méchante, je le sais.

 

curcuma 22 pt

Le soleil – c’est tout ce qu’il nous faut… pour la vitamine D

feta lacto-fermente 8 pt

Yeeeey, le soleil est là. Bon, il fait froid encore, mais on s’en fout, tant que le soleil brille, non ? Je ne sais pas si c’est la même chose pour vous, mais dès qu’il y a du soleil tout me semble plus facile. Il y a surtout une raison pour laquelle il faut se réjouir : la vitamine D. Savez-vous que 77% de population du monde occidental est en déficit de vitamine D ? (Et le régime alimentaire n’a aucune importance). La meilleure façon de métaboliser cette vitamine reste l’exposition aux rayons du soleil ! Les UVB pénètrent la peau et sa création se fait dès lors qu’ils entrent en contact avec un des dérivés du cholestérol présents dans l’organisme… La vitamine est ensuite métabolisée par le foie. Notre corps est conçu pour « stocker » (dans le foie) cette vitamine dès qu’on atteint des niveaux optimaux dans notre système sanguin. C’est pourquoi on trouve cette vitamine dans le foie des divers animaux et poissons (mais au lieu de manger leur foie on peut faire la même chose qu’eux – créer notre vitamine à partir du soleil, n’est-ce pas).

feta lacto-fermente 4 pt 2

Buddha Bowl – un repas complet, rapide et gourmand

buddha bowl 27 pt

Depuis longtemps, j’ai observé l’affection des Américains pour le chou frisé nommé kale et, étant à Portland, j’ai découvert que c’est une véritable obsession. Le kale est omniprésent. On ne peut plus manger une salade « normale ». Je ne dis pas que ce chou n’est pas bon, au contraire, mais parfois les autres légumes aux feuilles vertes me manquaient. La mode du « kale » n’est pas encore bien arrivée chez nous, car il est assez difficilement trouvable (en tout cas là ou j’habite). Certes on trouve toujours le chou frisé dans mes boutiques BIO, mais rarement du « vrai » kale (qui ne pousse pas en forme ronde, mais en longues branches).

buddha bowl 35 pt

Cinnamon rolls – un cadeaux des USA

rolls22pt

Bonjour mes Veglovers. J’ai fait un voyage au Paradis. Ou plus exactement à Portland qui est un véritable paradis pour les vegans:) Il s’agit tout simplement de la ville la plus verte et vegan au monde avec Berlin. J’y suis partie pour 3 semaines pour vacances/voyage d’affaires et j’ai passé des moments très gourmands. Durant mes 3 semaines là-bas je n’ai pas touché les fourneaux (ou presque), tant la ville regorgeait de lieux vegans à découvrir (je ne parle même pas ici de restaurants omnivores avec une option vegan, mais carrément de restos 100% vegans !). Ce n’est pas la première fois que je regrette de ne pas avoir plusieurs estomacs, mais ici le choix était tout simplement immense.