novembre 2015

Les laits végétaux: de VRAIS amis pour la vie !

faitIMG_4621pt

Je suis végétalienne depuis bientôt 3 ans et je dois vous l’avouer, je n’ai pas fait tous mes devoirs. Je suis fière que tout ce que l’on mange (ou au moins 90%) soit fait « maison », mais il y a une chose que je n’ai encore pas essayé de faire moi-même… et pour laquelle je dépense une petite fortune : c’est le lait végétal. C’est si facile d’acheter une boîte de bon lait déjà prêt ( épeautre, noisettes, avoine ) que chaque jour je me dis : je le ferai demain.

Heureusement mon blog est de plus en plus interactif. J’ai eu une conversation très intéressante avec Camille qui m’a demandé si j’achetais mon lait ou si je le fabriquais. Elle  pointé du doigt le fait que que le prix du lait végétal peut être parfois totalement exagéré. Et c’est vrai que ce n’est pas donné, ça peut aller de 1,8 E jusqu’à 4,5… Et moi je fais disparaître en moyenne un litre de cette boisson par jour (entre les céréales, les smoothies et les cafés au lait)… Je me suis dit : allez, faisons comme Camille (qui m’a surpassée et a déjà fait son premier lait d’amande). J’ai jeté un œil sur les étiquettes de mes laits favoris (pour savoir s’il y avait un ingrédient « magique » à ajouter) et avec stupéfaction j’ai découvert qu’il avait de l’huile de tournesol dans mon lait (?!?) Hmmm, si quelqu’un m’avait dit : un peu d’huile avec tes céréales ? Une goutte d’huile dans ton café ? J’aurais répondu : mais t’es fou ???  Ça m’a motivée plus que tout : pas d’huile pour le petit déjeuner ! Dorénavant on manufacture le lait !

faitIMG_4544pt

Les pierogis – des raviolis version XXL

pierogi9

Régimes amincissants, régimes hyper-protéinés, régimes 1000 calories… des régimes en tous genres nous sont proposés de partout. Quand on entend le mot « régime » on a la chair de poule et on pense immanquablement: misère, salade, faim…

N’oublions pas que le mot « régime » a plusieurs significations, ce n’est pas uniquement « la conduite alimentaire caractérisée par des restrictions » (Larousse) c’est aussi : « l’ensemble de prescriptions concernant les aliments et destinées à maintenir ou à rétablir la santé » (Larousse). Manger pour pouvoir maintenir la bonne santé ! Ça faisait longtemps qu’on ne l’avait pas entendu celle-là…

On a de plus en plus peur de manger. Moi-même j’ai été touchée par l’anorexie étant adolescente. Personne ne nous apprend comment aimer manger sans culpabiliser. Dès qu’on voit un gâteau on a envie d’appeler un exorciste… Et, qui plus est, partout on nous brandit des tableaux de calories (j’ai l’impression que certaines personnes sont même capables de me dire combien de calories se trouvent dans le sable ;))… On a peur de manger car on nous a fait croire que cela équivalait à grossir. Il faut qu’on se « purge » de cette façon de penser… Manger ne devrait plus signifier que : maintenir le corps en bonne santé… On grossit uniquement si on ne bouge pas…

Comment faire pour bien se régaler, être en bonne forme (et bonne santé) et ne pas grossir ? Je pense que vous pouvez imaginer ma réponse : devenir végétalien 😉

pierogi13

Le doux baiser du chocolat

gateau au chocolat

Je vous présente une recette ultra-facile et ultra-rapide: Gâteau au chocolat rapide et inratable. C’est le week end… Gateaux time !. En fait c’est une sorte de « tradition » polonaise, ou plutôt tradition qui subsiste de la période communiste : avoir des gâteaux pour le dimanche. Pendant cette période (dont je me rappelle plutôt bien ) le sucre était un produit de luxe donc sa disponibilité était limitée (les gens recevaient des coupons spéciaux pour le sucre, la viande, etc avec leur salaire). Les gâteries, comme les gâteaux, étaient rares dans nos cuisines (mon goûter d ‘enfance favori était par exemple une carotte râpée avec une pomme !).

gateau au chocolatpetit-meEt là, accrochez-vous : durant mon enfance il n’y avait même pas de chocolat ! Et très peu de cacao… Ma « tante » (une lointaine cousine de femme d’oncle en réalité) nous envoyait parfois des colis depuis l’Allemagne, avec du chocolat dedans ! et du cacao ! En Pologne, nous devions nous contenter d’ un produit mystérieux dont la traduction littérale en français donne : « produit ressemblant au chocolat » (produkt czekoladopodobny!)… C’était un « faux chocolat » dans lequel le beurre de cacao était remplacé par de l’huile végétale locale et mélangé ensuite avec de la poudre de cacao… Niveau goût on était très, très loin du chocolat. Donc mon dessert favori désormais (à part le cheese-cake) est forcément à base de chocolat…

Amère peau d’orange

la cellulite

L’été est loin derrière nous, les maillots de bain sont cachés on ne sait même plus où, on porte des pantalons longs désormais, des collants opaques (oui, le texte est destiné aux filles) … On se permet de petits « écarts » alimentaires, de petites « gâteries »… non seulement tout ça sera « caché » sous nos pulls chauds, mais en plus il fait froid, on a envie de se réconforter… Ce n’est pas grave, on se dit, les prochaines vacances sont loin devant nous, la prochaine remise en forme : printemps 2016…

Mais attention les filles, la cellulite ne dort jamais… La cellulite se cache dans nos placards à gâteaux, dans nos soirées cocooning, dans le vin chaud… Même si on aimerait croire que la cellulite est une maladie étrange et inévitable qui frappe à notre porte à l’âge de 30 ans, eh bien non, l’heure de vérité a sonné: la cellulite, c’est de notre faute (la plupart du temps!)

Oui, bien sûr, les œstrogènes y sont pour quelque chose…un tout petit peu… Ces satanées hormones forcent notre corps à stocker les matières grasses (afin que l’on puisse « nourrir » nos bébés une fois enceintes… mais bon, on n’a pas envie d’avoir des bébés chaque année). Mais tout de même, toutes les femmes produisent des œstrogènes et toutes ne sont pas touchées par la cellulite.

La bonne nouvelle est : il existe des remèdes ! Il n’est jamais trop tard (ok, parfois oui, si vous avez laissé votre cellulite s’installer depuis 40 ans 😉