juin 2015

pates farcis

Le plaisir des pâtes sans les calories

pates farcis#pates veg

pates farcis#pates veg

Des pâtes diététiques ! – ceci n’est pas un oxymore. Accrochez vous, ce texte c’est une incitation au crime. Des pâtes avec deux fois moins de calories – oui, ça existe ! Mon Dieu, mais enfin, nous allons pouvoir tranquillement manger une double dose !

Ceux qui suivent les nouveautés nutritives sont déjà au courant (c’était quand même un sujet  bien médiatisé) – nous pouvons désormais manger des pâtes et du riz à volonté. Comment faire ?

Voici le secret : il faut s’y prendre la veille. En fait on commence par cuire nos pâtes façon « al denté ». Il faut savoir que durant la cuisson les sucres composés changent leur structure chimique et deviennent des sucres basiques (plus caloriques). Mais les scientifiques d’Université de Surrey ont prouvé que c’est un processus réversible ( !). Et non, on n’a pas besoin d’un laboratoire pour le faire : il suffit, tout de suite après la cuisson, de passer les pâtes sous l’eau froide et de les mettre au frigo pour 12 heures. Non seulement les sucres basiques deviendront de nouveau composés, mais après les avoir réchauffés ils resteront sous cette forme. Ainsi une fois dévorées nos pâtes ne seront pas transformées en matière grasse mais deviendront une source de pure énergie.

l'huile de coco

L’huile de coco – Le cosmétique tout en un !

l'huile de coco

Bon, je vous avais déjà dit que j’avais plein d’idées beauté à partager avec vous. Celle-ci changera votre vie (ce post est plutôt destiné pour les filles). La seule condition c’est d’aimer la saveur de la coco (personnellement, je l’adore, et j’étais persuadée qu’on ne pouvait pas ne pas aimer, mais j’ai tout de meme rencontré plusieurs personnes qui ont horreur de ce parfum. Tant pis pour elles ! )

Je vous parlerai très prochainement de l’huile de coco en cuisine, mais aujourd’hui je vais vous présenter quels miracles on peut faire avec dans nos salles de bain. Oui, c’est de cette huile de coco qu’on achète en bocal dont je parle. C’est difficile d’imaginer qu’on puisse utiliser cette pâte dure et blanche (qui est plutôt transparente et liquide lorsqu’il fait chaud) comme cosmétique, mais une fois qu’on la prend dans les mains, elle fond comme de la neige – et ça devient une très agréable crème. Gardons toujours un bocal dans notre salle de bain, et voilà ce qu’on peut faire avec.

l'huile de coco

Manger avec les doigts – Le brunch du dimanche.

frites patates douces

Clinomania ! – je viens d’apprendre un nouveau mot en anglais – et c’est MON mot du dimanche (de chaque dimanche). Clinomania – ça veut dire – une envie (excessive) de rester au lit. Vous connaissez ? Pour moi ça s’applique uniquement les dimanches, pendant toute la semaine je suis capable de me réveiller en une minute, mais le dimanche je suis une toute autre personne. Ce jour là j’entretiens une bonne relation avec mon lit. Et ce qui est marrant, c’est que ce n’était pas du tout ma nature – on m’a contaminée (la personne concernée sait de qui je parle). Mais j’aime bien cette « maladie ». Heureusement nous avons contaminés aussi nos chiens – même eux ronflent profondément jusqu’à midi.

Le brunch que je vais vous proposer est parfait si la veille vous avez fait une grosse sortie au restaurant (ou si vous avez trop mangé tout court). Vu qu’on est à moitié endormis et qu’on n’a pas envie de manger un petit-déjeuner trop copieux, il n’y a rien de mieux qu’un brunch dominical. Brunch égal grignotage (c’est notre définition). Genre : manger sans trop bouger. Et vu qu’on ne voit pas trop de soleil (a part le soleil qui entre par les fenêtres) j’essaye d’ajouter quelques couleurs dans nos assiettes (si on ne sort pas dans le jardin, il faut que notre jardin s’invite chez nous).

brunch dimanche

brunch dimanche

 

 

 

 

 

 

La glace à la banane – un super dessert pour les jours de canicule

le glace à la banane

Ok, je commence…

Je commence et je suis déjà en retard. Depuis des mois j’étais super excitée à l’idée de créer un blog végan. J’ai imaginé plein de choses, j’ai plein de recettes à vous faire découvrir, j’ai envie de vous faire partager de belles photos, j’ai un million d’informations sur la beauté et la santé… Mais, bon sang, que c’est stressant de créer un blog ! Les doutes m’envahissent. J’ai  peur que les photos ne rendent pas le goût des plats. (Je sais qu’on s’améliore avec la pratique, mais le niveau des blogs est tellement élevé …) J’ai peur aussi de vous ennuyer (il faut avouer que parler, et encore pire – écrire brièvement c’est un art que je n’ai toujours pas acquis, malgré des années de vaines tentatives !). Donc c’est déjà…. le troisième jour (ou peut être mois) … que je commence…

la glace à la banane

L’été est là, et bien sûr on a (j’ai) envie de manger des glaces car on a tous (moi, surtout) un enfant qui sommeille en nous. Je suis devenue végétalienne au beau milieu d’un hiver et à cette époque je ne me suis jamais posé la question : mais comment, ô, comment, je vais faire pour trouver des glaces en été ? Et ouf, heureusement, il y a des gens qui se sont posé la même question que moi… avant moi. La réponse je vais vous la donner en anglais : Nice-Cream (Nice Ice Cream – la glace sympa). Quelle est sa base ? Ce n’est pas de la crème, ce ne sont pas des œufs, c’est quoi alors ? Ce sont des bananes ! Étrange, n’est-ce pas ? Peut être, mais vous allez voir : c’est bluffant… et délicieux… et léger (et diététique – bon ce sont des bananes, mais c’est toujours plus diététique qu’un mélange de lait, d’œufs et de sucre ensemble).